Taxes sur les hydrocarbures: bonne nouvelle pour les patrons de stations-service

Dans le PLF 2019 voté à la majorité (189 députés et 93 contre) vendredi 16 novembre, les propriétaires de stations-service au Maroc, au même titre que les pharmaciens, bénéficieront d’un amendement. En effet, ils se sont vu attribuer l’exonération du droit du timbre. Cette taxe étatique de 0,25% était appliquée aux transactions réglées en espèces et ne concernait pas les paiements par chèque ou carte.

Cette décision, est ‘’le résultat d’une lutte acharnée de trois ans par la profession’’ a souligné Jamal Zrikem président de la fédération des gérants des stations-service, dans une déclaration faite à ‘’Le Site Info’’.

« L’exonération intervient après une longue série de dialogues avec le ministère des Affaires publiques et de la Gouvernance et de l’Administration fiscale, qui nous ont permis une présentation d’un amendement au niveau du Parlement et cette acceptation de vendredi’’.

C’est du satisfecit au regard que la Fédération bataillait sur deux fronts. D’un côté, les compagnies pétrolières d’une faible marge lui imposait un diktat, et de l’autre insatiablement l’État mordicus ne cédait rien à son droit de timbre que la disposition 252 du Code général des impôts avait rendu effectif à 0,25%. Cette situation avait suscité grogne et protestation au sein des propriétaires des stations-service.

Reste pour les propriétaires de stations-service, une autre bataille celle d’une marge bénéficiaire les opposant aux distributeurs qui ne veulent rien lâcher quant à la fixation des prix. Dans cette affaire, le consommateur, est pris entre l’enclume des distributeurs et le marteau des gérants de stations-service qui se rejettent régulièrement la responsabilité des prix à la pompe.

M.J.K

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page