Tan-Tan: il s’immole par le feu pour protester contre la “Hogra”

Un individu, âgé de 23 ans, s’est immolé par le feu jeudi 27 décembre devant la préfecture de police de Tan-Tan.

Selon Assabah, le jeune homme est passé à l’acte pour protester contre la «Hogra» dont il a été victime. Souffrant de troubles mentaux selon quelques riverains, s’est immolé par le feu lorsque l’hôpital régional a refusé de lui donner un médicament dont il avait besoin.

En colère, il s’est rendu à la préfecture, s’est aspergé d’un produit inflammable avant de tenter de mettre fin à ses jours.

Le quotidien a souligné qu’après la décision de sa famille de s’installer dans une autre ville, il est devenu berger chez des nomades à Tan-Tan et vit dans une situation précaire.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

DGSN: opération spéciale pour les CIN des MRE

La DGSN a annoncé qu'elle lancera, à partir de ce lundi, une opération exceptionnelle pour établir des CNIE au profit des membres de la communauté marocaine résidant à l'étranger, qui se trouvent actuellement au Maroc.