Ruines d’une école à Tanger: après le cri de colère, le ministère s’explique

La délégation régionale de l’éducation nationale de Tanger a réagi à la vidéo publiée par plusieurs médias, dont le Siteinfo, montrant des écolières de la commune de Jwamaâ de la ville du détroit, qui montre l’état lamentable de ce qui a été décrit comme des classes d’une école. L’indignation était grande dans les expressions de ces filles, qui fustigent le laxisme des autorités et demandent à bénéficier d’infrastructures scolaires à la mesure de leurs aspirations.

Dans un communiqué, cette délégation tient à démentir que les ruines montrées servent d’école. « Ces bâtisses ont été abandonnées, il y a longtemps et un accord a été conclu avec l’ONEE, afin de les reconstruire et les réhabiliter pour qu’elles puissent accueillir les élèves des Douars Aâtnoune et klide de cette commune, à partir de la prochaine rentrée scolaire », précise le communiqué.

M.D

LIRE AUSSI: Le cri de colère d’une élève dans la région de Tanger (VIDEO) 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page