PAM: les décision de Hakim Benchemass font polémique

Le Bureau politique du PAM a pris des décisions inhabituelles à l’encontre d’un certain nombre de ses dirigeants lors d’une récente réunion. Et même si l’actuel président PAM de la région Marrakech-Safi, Ahmed Akhchichine, s’en tire avec un blâme, la réprimande selon le quotidien Al-Massae fait des remous au sein du parti du tracteur.

En effet, un certain nombre de membres du PAM ont exprimé leur colère face aux décisions initiées et prononcées par Hakim Benchemass. Selon eux, ces décisions affectent l’image du parti et ne font que servir les intérêts des opposants.

Si l’on ajoute le fait du gel, volontaire ou forcé des activités politiques de Habib Ben Talib, président de la chambre d’agriculture PAM et proche collaborateur d’Elias El Omari et la mise à l’écart volontaire ou forcée également d’Abdeslam Bakouri, on peut dire que la boucle est bouclée.

Parmi les voix qui se sont soulevées, celle de l’ancien chef de groupe parlementaire du PAM à la première Chambre, Abdellatif Ouahbi a été la plus stridente. Il n’a pas hésité à accuser le secrétariat général d’être à l’origine de cette situation pour le moins tendue pour avoir “plus de pouvoir”. Il reproche également les sanctions à l’encontre de membres influents, dans les régions d’Agadir et Errachidia.

Le PAM serait-il en train de vivre les premiers signes d’une implosion ou tout simplement le “décrassement” de l’héritage ‘’omarien’’ par le nouveau secrétaire général tout juste arrivé, Hakim Benchemass?

M.J.K.

Suggestions d’articles

Botola: le Wydad risque gros (PHOTO)

La FIFA a menacé de sanctionner le WAC au cas où le club ne paye pas les arriérés dus au joueur nigérian Chisom Chikatara.