Nacer Bourita explique le refus d’accueillir les présidents de Catalogne et de Flandre

©MAP

Le ministre des affaires étrangères Nacer Bourita a entamé une visite de travail en Espagne mercredi. Et lors d’un point de presse conjoint avec son homologie espagnol, la presse l’a interrogé sur les raisons du refus de Rabat d’accueillir une délégation catalane conduite par le président du gouvernement autonome Carles Puigdemont.

Nacer Bourita a tenu à mettre les pendules à l’heure et précisé que toute visite de ce genre doit passer par le biais du gouvernement central de Madrid. Cette précision fait suite aux critiques que le Maroc a essuyés en refusant le déplacement au Maroc de la délégation catalane et d’une autre délégation flamande. Et Nacer Bourita de souligner que les représentants des gouvernements autonomes sont les bienvenus au Maroc et seront accueillis pour peu que leur visite suive les canaux officiels et se déroule en présence de l’ambassadeur accrédité à Rabat.

A rappeler que deux délégations d’hommes d’affaires conduites par les présidents des régions de Catalogne en Espagne et de la Flandre en Belgique devaient effectuer une visite du 7 au 9 mai, mais le gouvernement marocain s’est excusé et a dit ne pas pouvoir les accueillir.

S.L.

Suggestions d’articles

Marrakech: Bourita s’entretient avec la vice-secrétaire générale de l’ONU

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, Nasser Bourita, a eu dimanche, à Marrakech, des entretiens avec la vice-secrétaire générale de l’Organisation des Nations-Unies, Amina Mohamed.