Messahel: « la frontière avec le Maroc ne sera pas éternellement fermée »

Ce lundi 22 janvier, le ministre des affaires étrangères algérien, Abdelkader Messahel était en direct sur les ondes de la radio 3 algérienne.

Le ministre a déclaré que la frontière algéro-marocaine, fermée depuis 1994, « ne le sera pas éternellement », et qu’elle sera réouverte sous certaines conditions.

Le ministre, à cause de ses propos incendiaires envers le Maroc concernant le haschich et la RAM, avait provoqué une véritable crise diplomatique. Il tente peut-être de rattraper ses erreur… Messahel a ajouté que « si nous avons construit une autoroute qui va jusqu’à la frontière Ouest, ce n’est pas pour qu’elle soit fermée ».

Lire aussi : Nasser Bourita à Alger: « le bon voisinage est une valeur »

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a déclaré dimanche à Alger, que « la stabilité de notre région est fondamentale, elle est trop précieuse pour que l’on teste sa solidité, elle ne se fait pas à coup de déclarations farfelues ». Le ministre marocain était apparu main dans la main avec son homologue algérien… »Davantage qu’un principe, le bon voisinage est une valeur et un engagement, pour les Etats aussi, pour les Etats surtout. La stabilité n’est pas compatible avec l’irresponsabilité. Et ça, tout le monde le sait ! », a lancé Bourita. Le message est probablement passé. En tout cas on l’espère.

F.R.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page