Marrakech: les deux filles accusées d’homosexualité devant la Justice

Le procès de deux mineures accusées d’homosexualité a commencé ce vendredi à Marrakech. Il se poursuivra le 9 décembre, indique l’AFP.

Ces deux filles, âgées de 16 et 17 ans, ont été présentées à un juge du tribunal de première instance dans la matinée, a indiqué à l’AFP l’un des trois avocats de la défense, Me Rachid Al Ghorfi.

« Elles ont nié ce qui figurait dans le procès-verbal, à savoir qu’elles entretiennent une relation homosexuelle, et ont déclaré que leur relation était amicale », a ajouté Me Ghorfi. Rappelons que les deux filles avaient été arrêtées le 28 octobre dernier, sur dénonciation de l’une des deux familles, après avoir été surprises par un voisin sur le toit d’une maison en train de s’embrasser et de s’enlacer. Détenues pendant une semaine, elles avaient été ensuite remises en liberté provisoire.

Les avocats de la défense ont débattu de « la philosophie de l’article 489 du Code pénal » qui criminalise « les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe » et ont pointé du doigt ses « contradictions avec les protocoles internationaux signés par le Maroc et la Constitution marocaine », selon Me Ghorfi.

« Le juge a fixé la date de la plaidoirie au 9 décembre, date à laquelle sera prononcé le jugement », a-t-il précisé. Les deux jeunes filles encourent une peine de six mois à trois ans de prison.

(avec AFP)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page