Marrakech: les deux filles accusées d’homosexualité devant la Justice

Le procès de deux mineures accusées d’homosexualité a commencé ce vendredi à Marrakech. Il se poursuivra le 9 décembre, indique l’AFP.

Ces deux filles, âgées de 16 et 17 ans, ont été présentées à un juge du tribunal de première instance dans la matinée, a indiqué à l’AFP l’un des trois avocats de la défense, Me Rachid Al Ghorfi.

“Elles ont nié ce qui figurait dans le procès-verbal, à savoir qu’elles entretiennent une relation homosexuelle, et ont déclaré que leur relation était amicale”, a ajouté Me Ghorfi. Rappelons que les deux filles avaient été arrêtées le 28 octobre dernier, sur dénonciation de l’une des deux familles, après avoir été surprises par un voisin sur le toit d’une maison en train de s’embrasser et de s’enlacer. Détenues pendant une semaine, elles avaient été ensuite remises en liberté provisoire.

Les avocats de la défense ont débattu de “la philosophie de l’article 489 du Code pénal” qui criminalise “les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe” et ont pointé du doigt ses “contradictions avec les protocoles internationaux signés par le Maroc et la Constitution marocaine”, selon Me Ghorfi.

“Le juge a fixé la date de la plaidoirie au 9 décembre, date à laquelle sera prononcé le jugement”, a-t-il précisé. Les deux jeunes filles encourent une peine de six mois à trois ans de prison.

(avec AFP)

  • Ali60620

    Ce fléau est répandu partout dans le monde, le MAROC n’a pas échappé à la règle .Ces adolescentes qui sont dans l’âge ingrat “la puberté” ,qui imitent encore les adultes ne sont pas encore responsable de leur geste,ce geste qui ne prouve pas que’elles sont les homosexuelles .tous les enfants de leur âge garçons ou filles savent les moments de faiblesse qui les poussent a commettre les actes sexuels horribles qui sont contre la nature et contre toutes les règles.Ce geste ne doit pas passer inaperçu,mais la sanction ne être doit être qu’ éducative . la sexualité occupe une place prépondérante dans la vie humaine, son manque cause des troubles physiologiques qui entraînent des conséquences épineuses. Par rapport aux gestes commis quotidiennement par les adultes, en plein publique, l’infraction commis par des ces filles doit passer inapperçu .

Suggestions d’articles

Marrakech: ce qui s’est passé à l’entrée de la Koutoubia

Un récidiviste a été interpellé par la police.