Maroc: voici les nouveaux changements à la Gendarmerie royale

Cela n’en finit pas au sein de la gendarmerie royale! Et le général de division, Mohamed Haramou, continue à faire le ménage en ordonnant sanctions, mutations et promotions.
Le quotidien Assabah de ce jeudi 22 mars cite les noms des officiers, aussi bien qui ont fait les frais du chamboulement au sein de la gendarmerie royale que de ceux qui en ont bénéficié. Ainsi, le capitaine Farissi, du service des indemnisations a reçu l’ordre de rejoindre l’état-major, avec suspension de fonction, et a été remplacé au pied levé par le lieutenant-colonel Moncef Bouchkif. Celui-ci, rappelle le journal, était responsable du centre sportif militaire durant vingt ans et était considéré pendant deux décennies, par Housni Benslimane, comme le gardien du temple du secteur sportif. Quant au capitaine Hammou Ayachi, il a été muté du secrétariat général du groupement des escadrons d’honneur au service du personnel au sein de l’état-major.
D’autres mutations et promotions ont été aussi décidées et concernent différents services de la gendarmerie royale. Ceci, dans le souci constant du général de division, Mohamed Haramou, d’insuffler un nouveau souffle à l’institution militaire et de lui faire prendre un bain de jouvence revitalisant.
Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page