Maroc-Gabon: le Complexe Mohammed V peut-il abriter la rencontre?

Les Lions de l’Atlas se préparent pour affronter l’équipe nationale gabonaise, le 7 octobre prochain. Et cette importante rencontre devrait se jouer au Complexe Mohammed V de la métropole. Sauf qu’il y a un  » hic » de taille: l’état lamentable de la pelouse et l’éclairage défaillant, entre autres lacunes criantes.

C’est pourquoi la FRMF a pris les choses en main pour la rénovation de ce stade casablancais mythique. Dans une déclaration au site Hespress, un responsable fédéral a précisé qu’une rencontre internationale doit se dérouler dans un stade conforme aux exigences  et aux normes imposées par la FIFA. Et c’est ce qui a motivé  la Fédération royale marocaine de football à rénover le Complexe Mohammed V, concernant l’éclairage, la tribune réservée à la presse, ainsi que les tribunes VIP, entre autres restaurations.

Le même membre fédéral  a également pointé du doigt les »défaillances » de la société de travaux publics Casa Aménagement qui, selon lui, n’a pas respecté ses engagements malgré les 22 milliards de centimes engloutis. « La FRMF  serait-elle intervenue pour rénover le stade si Casa Aménagement avait bien rempli son contrat? Entre autres défaillances,  nous avons constaté que les tribunes sont inondées au dessous », dénonce-t-il, tout en assurant que les travaux à effectuer seront payés de la trésorerie de la fédération, après la décision de fermer le complexe pour non conformité avec les normes internationales.

Autre son de la cloche du côté de Casa Aménagement: Driss Moulay Rachid, directeur de la société, s’inscrit en faux à propos les accusations fédérales. Pour lui,  la décision de fermer le complexe n’est pas de son ressort. Il précise aussi que sa société a seulement réalisé la première phase des travaux. Tout en ajoutant que la deuxième phase concernant l’éclairage, la rénovation extérieure et la piscine  reste encore à réaliser. Le patron de Casa Aménagement conclut:  » Nous n’avons même pas achevé la moitié des travaux et la moitié de l’enveloppe budgétaire n’a pas encore été utilisée. ».

L.A.

 

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page