Le roi Mohammed VI a accompli la prière à M’Diq

Mohammed VI a accompli la prière du vendredi à la Mosquée Mohammed VI à M’Diq.

L’Imam a entamé son prêche en soulignant que « la gestion des affaires des citoyens et de la religion de chaque oumma islamique, à laquelle Dieu, Tout-Puissant a voulu le bien et le bien être, est confiée à l’institution d’Imarat al Mouminine, ajoutant que tout un chacun a l’obligation religieuse de remercier Dieu et de rendre grâce au Très Haut à travers les prières et les bonnes œuvres ».

Ce rappel intervient au moment ou notre pays se prépare pour célébrer le 17ème anniversaire de la fête du Trône.

L’imam a noté que la commémoration de ce grand évènement offre aux citoyens l’occasion de réaffirmer leur indéfectible attachement, leur sincère dévouement et leur fidélité immuable à celui qui est dépositaire de la charge suprême de l’Imarat Al mouminine, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste et Le préserve, conformément au hadith du prophète Sidna Mohammed, paix et salut sur Lui: « Les meilleurs de vos imams sont ceux que vous aimez et qui vous aiment, pour lesquels vous invoquez et qui invoquent pour vous ».

« La volonté de Dieu, Tout-Puissant, a voulu que la conduite de la Nation soit confiée à un roi jeune, qui a hérité de Ses glorieux ancêtres l’Imarat Al Mouminine, une charge confortée par la bei’a renouvelée et la fidélité de la oumma entière, laquelle ne manque aucune occasion pour exprimer son attachement et manifester sa considération à son Souverain pour les bonnes actions accomplies en vue de jeter les bases d’une renaissance globale basée sur des valeurs nobles et les constantes spirituelles, ainsi que sur la mobilisation de tous les moyens pour accomplir le devoir qu’exige l’édifice civilisationnel de cette Oumma en vue d’accompagner les changements et les développements », a fait remarquer le prédicateur.

« Les Marocains ont vécu des années fastes marquées par de grandes œuvres et actions, de formidables réalisations et de réformes audacieuses, toutes dédiées au service du citoyen et dans le but d’assurer son bonheur et sa dignité et de garantir son enseignement et sa formation, à travers la lutte contre la pauvreté, la marginalisation et l’exclusion, et aussi en rendant justice à la femme, à laquelle Sa Majesté le Roi, Amir Al Mouminine, a permis d’occuper la place qui lui a été réservée dans le Saint Coran », a souligné l’Imam.

Il a noté, à cet effet, que les 17 dernières années ont été marquées par le lancement de grands chantiers dans les domaines des routes, des écoles et instituts, hôpitaux et dispensaires, eau potable et électricité, tant dans les villes que dans le monde rural.

« A chaque époque ses hommes et à chaque domaine ses cavaliers », a dit l’Imam, soulignant que « grâce aux grandes épopées et réalisations accomplies par Sa Majesté le Roi, les sentiments d’amour, d’attachement et de loyalisme se sont vus raffermir entre le Souverain et toutes les composantes du peuple marocain ».

L’imam a souligné dans ce sens que le devoir des ouléma, prédicateurs, prêcheurs et des imams est d’expliquer à la communauté les priorités de la religion, dont celle ayant trait aux bases de l’imamat et ses droits religieux.

Il a tenu à affirmer que le respect des valeurs et constantes de la Nation constitue une condition pour la pérennité de la souveraineté, la dignité, du développement et de la stabilité et de la quiétude, dans le cadre d’une clairvoyante, sage et forte direction qui veille sur la religion et la défense de la patrie, garantit l’unité territoriale et protège la souveraineté et l’indépendance.

A la fin de son prêche, l’imam a imploré le « Tout-Puissant d’accorder soutien et assistance à SM le Roi, Amir Al Mouminine, protecteur du culte et de la religion, de préserver le Souverain en tant que source de bienfaits pour la Oumma et de Le combler en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale ».

L’imam a également élevé les prières au « Très-Haut d’entourer de sa sainte miséricorde feu SM Hassan II et feu SM Mohammed V et de les accueillir dans Son paradis parmi les Prophètes, les Saints et les Vertueux ».

MAP


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page