Le Maroc défie l’Algérie de recenser les séquestrés de Tindouf

L’Ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies à New York, Omar Hilale, a défié, devant la 4ème Commission de l’Assemblée Générale des Nations Unies, l’Algérie de contester le chiffre de 30.000 personnes vivant dans les camps de Tindouf et ce, en acceptant leur enregistrement et leur recensement.

En effet, l’impératif de l’enregistrement a été rappelé par plusieurs délégations la semaine dernière devant la 4ème Commission, y compris la délégation de l’Union Européenne. Cet appel fait suite aux préoccupations exprimées depuis des décennies par le Maroc au sujet de l’enregistrement des populations des camps de Tindouf et les doutes qu’il a formulées sur leur chiffre réel, ainsi que les conséquences de leur non-enregistrement sur le détournement de l’aide humanitaire.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page