Gouvernement: Saad Eddine El Othmani a tenu des propos apaisés et conciliateurs

A l’opposé du ton menaçant et provocateur de Abdelilah Benkirane, le nouveau Chef de gouvernement a adopté une attitude plus sereine et apaisante. Il a réuni pour la première fois mercredi l’équipe gouvernementale pour examiner le projet de la déclaration à soumettre au vote d’investiture.

El Othmani a exhorté ses ministres à redoubler d’efforts en tant que responsables politiques afin d’être à la hauteur des attentes du peuple. Pour ce, poursuit-il, il est nécessaire de coordonner le plus possible les actions puisque beaucoup de secteurs se chevauchent et se répartissent entre les différents départements ministériels.

C’est un esprit de consensus et de concertation qui doit prévaloir dans toutes les décisions des ministres, insiste El Othmani qui précise que ses méthodes de travail vont prendre en considération la nécessité de s’ouvrir à toutes les composantes du champ politique, et tout particulièrement aux partis de l’opposition dont il faut écouter les critiques et les propositions alternatives.

La même chose s’appliquera aux syndicats pour arrêter un agenda et une méthodologie d’action à même d’essayer de résoudre les problèmes sociaux et de satisfaire certaines des revendications légitimes des travailleurs.

Enfin, El Othmani a indiqué qu’il valait mieux garder les projets des réformes entamées par l’ancien gouvernement en l’état par souci de célérité quant à leur application et si nécessaire, les amendements pourraient s’effectuer au sein des commissions parlementaires.

En tout cas, El Othmani présente déjà des gages d’une action dynamique loin des polémiques stériles qui ont meublé le mandat de son prédecesseur.

T.J


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page