Ce qu’a coûté le boycott à Centrale Danone

La campagne de boycott des produits de Centrale Danone a causé d’importantes pertes à l’entreprise. C’est ce qu’a confié un responsable de l’entreprise à Le Site info, estimant que ces pertes ont atteint 15 à 20%. « C’est un recul important certes, mais ce n’est pas aussi grave que cela en a l’air », a-t-il assuré.

Le responsable a d’ailleurs précisé que l’entreprise est en quête de solutions pour éviter davantage de pertes.

« Il est impossible de ne plus utiliser le lait du rural. Cela créera une véritable crise. Les vaches produisent de grandes quantités de lait que les coopératives récupèrent chez les agriculteurs pour les vendre à l’entreprise sinon elles seront détruites », a-t-il averti. D’autant plus que la marge de bénéfice du lait pasteurisé, selon le responsable, ne dépasse pas 15 à 20 centimes par bouteille. A ce propos, il a confié que Centrale Danone réfléchit à transformer l’excès de lait en poudre.

Par ailleurs, la même source a affirmé que la marge de bénéfice est raisonnable en ce qui concerne les yaourts, le beurre et le petit lait seulement.

S.L.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page