Algérie: Abdelaziz Bouteflika vire son premier ministre

Ahmed Ouyahia vient d’être nommé premier ministre à la place d’Abdelamdjid Tebboune, affirme un communiqué diffusé via l’agence APS.

« En application de l’article 91, alinéa 5 de la Constitution, son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a mis fin, ce jour, aux fonctions de Premier ministre, exercées par M. Abdelmadjid Tebboune », note la même source.

« En application des mêmes dispositions constitutionnelles, et après consultation de la majorité parlementaire, le Président de la République a nommé M. Ahmed Ouayhia, Premier ministre », précise le communiqué.

« Ma fidélité au président reste entière », a déclaré Abdelmadjid Tebboune à TSA. Moins de trois mois après avoir été nommé le 24 mai dernier, il n’a pas souhaité faire d’autres déclarations. Abdelmadjid Tebboune aurait « dévié de sa trajectoire », selon les médias algériens.

Ahmed Ouyahia est un homme du clan présidentiel. C’est la quatrième fois depuis 1995 qu’il occupe le poste de premier ministre. Fils d’un chauffeur de bus, Ahmed Ouyahia est né en Kabylie en 1952. Du poste de secrétaire aux Affaires étrangères en 1975, il est devenu directeur de cabinet du président Liamine Zeroual en 1994.
Bouteflika le renomme vingt ans après, au même poste, à la veille de sa « réélection ». Dans le même temps, il avait obtenu également le titre de ministre d’Etat, Directeur de cabinet du Président. On peut le considérer comme l’éternelle bouée de sauvetage du système algérien.

S.L.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page