5 ans de prison ferme à l’encontre de trois personnes, dont une femme

La Chambre criminelle chargée des affaires de terrorisme près l’annexe de la Cour d’Appel de Salé a condamné, jeudi, à cinq ans de prison ferme trois personnes, dont une femme, poursuivies pour des actes terroristes.

Les trois accusés étaient poursuivis pour « constitution d’une bande en vue de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif, apologie d’actes constituant un crime terroriste, apologie d’une organisation terroriste, et incitation d’autrui à commettre des actes terroristes ».

Le représentant du parquet général avait requis la peine maximale à l’encontre des prévenus eu égard « à la concordance de leurs déclarations et de leurs aveux devant la police judiciaire et le juge d’instruction ».

La défense a demandé la liberté provisoire pour les trois accusés pour « absence de preuves ».

Selon les procès-verbaux de la police, les prévenus, qui s’activaient à Casablanca, Fès et Agadir, projetaient de commettre des actes terroristes au Maroc, et étaient en contact avec des salafistes et dirigeants de l’organisation Daech.

(avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page