Wafasalaf inaugure un nouveau service digital

Wafasalaf inaugure un nouveau service digital dédié au crédit à la consommation: un chatbot, dénommé Wafy et proposé sur sa page Facebook, répond désormais 7j/7 et 24h/24 aux demandes des internautes marocains. La mission de Wafy est d’aider les utilisateurs à faire des simulations de crédit en ligne, répondre à leurs questions et traiter leurs demandes de service après-vente.

Le chatbot parle aussi bien la darija que le français. Il a été conçu sur mesure pour renforcer la proximité avec les différents clients et prospects de Wafasalaf. Cette proximité est favorisée par le choix de Facebook, plébiscité par plus de 13 millions de Marocains (soit près de 40% de la population). L’entreprise tire ainsi profit de la puissance des technologies de l’ère digitale pour servir au mieux la société marocaine.

Le chatbot de Wafasalaf, lancé en pilote depuis le mois d’aout 2017, compte parmi les premiers robots d’entreprise déployés au Maroc. Il est le fruit d’une démarche d’open-innovation initiée par la société de crédit à la consommation. Wafasalaf a en effet collaboré avec la startup franco-marocaine DakiBot et le cabinet Octo technology afin de tirer parti des dernières avancées en matière d’intelligence artificielle et de traitement automatique des langages naturels.

Depuis son lancement, Wafy a effectué près de 5000 interactions. Son utilisation consiste à garantir davantage d’autonomie aux clients et prospects qui peuvent ainsi accéder 24/7 aux services de Wafasalaf, mais également à proposer une complémentarité bot/humain.

“Le lancement de notre chatbot est une étape importante dans le chantier de digitalisation engagé. Il traduit notre volonté d’innover pour assurer un service client personnalisé et de haute qualité. Le Cabinet « Gartner » estime que l’intelligence artificielle couvrira 85% de la relation client d’ici 2020. Ce chatbot ouvre la voie à d’autres améliorations et de nouveaux services au bénéfice de nos clients”, commente Laïla Mamou, Présidente du Directoire de Wafasalaf.

Suggestions d’articles

Une conversation Facebook mène à un drame près d’Agadir

Drame à cause d'une conversation sur Facebook.