Vols, passagers, aéroports…les chiffres du secteur aérien au Maroc

Les aéroports du Maroc ont enregistré, en mars dernier, un volume de trafic commercial de 2.058 322 passagers, soit une augmentation de 10,49% par rapport à la même période de l’année 2018.

La majorité des aéroports ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres notamment les aéroports Dakhla (+37,52%), Rabat-salé (+26,07%), Marrakech (+19,86%), Fès (+16,48%) et Tanger (+15,62%), précise l’Office national des aéroports, dans un communiqué.

Le trafic domestique, quant à lui, a enregistré une forte croissance de l’ordre de 19,89% par rapport à la même période de l’année écoulée.

Avec 1805 099 passagers accueillis, le trafic aérien international a connu également une hausse de 9,28% par rapport à la même période de l’année précédente.

Le marché européen, qui représente presque 88% du total du trafic aérien international, a connu une forte hausse de 10,81%. De même pour le trafic aérien avec le marché du Moyen et Extrême Orient avec un taux de croissance de l’ordre de 10,83%.

Durant le mois le même mois, il y a eu 16 792 mouvements d’avions, soit une hausse de 9,07% par rapport à la même période de 2018. La part de l’aéroport Mohammed V est de 42,01% de ce trafic, Marrakech Menara de 23,17% et Agadir Al Massira de 8,62%.

Le trafic des avions commerciaux ayant survolé l’espace aérien marocain a connu, durant mars, une évolution de l’ordre de 8,2 % par rapport à la même période de l’année écoulée.

Le trafic fret a enregistré également une augmentation de 7,82% par rapport à la même période de l’année précédente, il a ainsi atteint 8 208,66 tonnes contre 7 613,29 tonnes en mars 2018.

S.L. (avec MAP)

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Al Hoceima aura un nouveau cimetière

La préfecture d'Al Hoceima s'apprête à réaliser un grand projet consistant en la construction d'un cimetière modèle.