Voici à quoi va servir le guichet numérique “rokhas”

©DR

Le lancement du guichet numérique unique “rokhas.ma”, relatif à la dématérialisation des autorisations économiques et d’urbanisme, s’inscrit dans le cadre d’un plan global visant à améliorer les services au citoyen, a affirmé, mercredi à Tanger, le Wali, directeur général des collectivités locales (DGCL), Khalid Safir.

Dans une allocution lors d’une rencontre de présentation de cette nouvelle plateforme numérique, M. Safir a souligné que les objectifs tracés pour “rokhas.ma” répondent à un plan global à travers lequel le ministère de l’Intérieur entend régler les dysfonctionnements en matière de services aux citoyens en général, et en particulier dans l’octroi des permis et autorisations.

Cette plateforme numérique tend à généraliser le bureau d’ordre numérique (workflow), à garantir une transparence totale dans les procédures d’octroi des autorisations, et à lutter contre la mauvaise gestion des services dispensés aux citoyens et aux entreprises, a relevé M. Safir.

Il a aussi mis l’accent sur l’évolution technique et organisationnelle de cette plateforme, dans le sens de l’amélioration des relations entre l’administration et ses usagers, y compris les entreprises.

M. Safir a également rappelé l’expérience pilote au niveau de la région de Casablanca-Settat qui a été couronnée par une numérisation globale des permis de construire et des mesures relatives à l’octroi des autorisations économiques au niveau de la métropole ainsi que la numérisation partielle et l’unification des procédures au niveau de la région. Il a, en outre, souligné que le Royaume a enregistré une grande avancée au niveau du classement mondial Doing Business grâce notamment à la digitalisation, précisant que dans l’indice relatif à l’octroi des permis de construire, le Maroc est passé de la 83ème à la 18ème place entre 2014 et 2017, pour ensuite se positionner au 17ème rang en 2018 avant de retourner à la 18-ème place cette année.

De même, le Wali a indiqué que le chantier de la généralisation du guichet numérique unique “rokhas.ma” permet d’améliorer les services administratifs, de renforcer la transparence et l’attractivité économique et d’améliorer le climat régional des affaires.

De son côté, le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, a affirmé que l’ensemble des collectivités relevant de la région adhèrent à cette initiative, compte tenu des retombées positives attendues, en particulier la réduction des délais d’octroi des autorisations, le renforcement de la communication entre administration et citoyens, la généralisation de l’administration numérique et l’utilisation des nouvelles technologies pour lutter contre les pratiques bureaucratiques.

L’objectif premier de la plateforme est de permettre une gestion numérique fluide, traçable et transparente des autorisations administratives à caractère urbanistique et économique. Ainsi, le processus de traitement sera totalement dématérialisé et ce, du dépôt de la demande d’autorisation par le requérant jusqu’à sa signature électronique par le président de la commune concernée. En passant par les membres de la commission, qui instruisent de manière digitale les dossiers, enregistrent leurs observations et signent électroniquement leurs avis.

Des réunions pour la généralisation de l’utilisation de cette nouvelle plateforme seront organisées au niveau des préfectures et provinces de Tanger (16 mai), Fahs-Anjra (17 mai), Tétouan (5 mai), M’diq-Fnideq (21 mai), Ouezzane (22 mai), Chefchaouen (23 mai), Larache (24 mai) et Al Hoceima (27 mai).

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La famille royale célèbre un bel événement lundi prochain

Chaque année, le 26 août est une date importante qui marque le combat sans relâche mené par la princesse en faveur de la préservation des droits des femmes et la préservation de l’intégrité physique, morale et spirituelle des enfants en situation difficile.