Victime de boycott au Maroc, Danone a souffert en 2018

Victime de boycott au Maroc durant l’année 2018, le groupe Danone vient de rendre publics ses derniers résultats.

On apprend que le bénéfice net du groupe a baissé de 4,1% l’année dernière, à 2,35 milliards d’euros. Aussi, le chiffre d’affaires était à 24,65 milliards, avec un recul des ventes de 2,1% au quatrième trimestre 2018 “plombé notamment par une chute de 35% au Maroc”, rapporte l’AFP qui cite un communiqué du groupe Danone.

A cause du boycott l’année dernière au Maroc, les ventes ont été de -178 millions d’euros par rapport aux ventes de 2017, “provenant à deux tiers d’un manque à gagner sur les ventes de lait et à un tiers d’un manque à gagner sur les produits laitiers”, indique Danone. “L’effet du boycott représente une diminution de 43 millions d’euros sur la rentabilité du groupe par rapport à 2017”, ajoute le communiqué. Danone espère retrouver un rythme de croissance “normal” d’ici fin 2019.

En effet, une source bien informée nous indique que même si les indicateurs sont négatifs, Centrale Danone “garde le moral” pour 2019 et la situation “est en bonne voie”.

Rappelons que le Président-directeur général de Danone, Emmanuel Faber, avait tenu en septembre une conférence de presse au sujet de la campagne de boycott. Aujourd’hui, j’ai rencontré des boycotteurs. Des mamans, des jeunes… Ils m’ont expliqué leurs préoccupations. Je les ai écouté avec attention et je suis admiratif de leurs engagements”, a-t-il dit, relevant que la qualité, la confiance et la transparence sont leurs principales revendications. “Je souhaite que Danone réponde à ces revendications”.

Concernant les mesures que l’entreprise compte prendre pour répondre aux demandes des citoyens, Faber avait annoncé que “le lait frais pasteurisé doit être plus abordable et je m’y engage de façon durable”. “Nous n’allons plus faire aucun profit en lait frais pasteurisé”. Et d’ajouter que “le lait frais restera ce qu’il est sans antibiotique et sans conservateurs”.

Soufiane Laraki

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un méga-complexe pétrochimique verra le jour au Maroc

Un accord pour la construction d'un complexe pétrochimique d’une valeur de près de deux milliards d’Euros au Maroc a été signé, ce mercredi à Sotchi, en marge du Forum économique Russie-Afrique.