Viande rouge et poulet: à l’approche du ramadan, les prix flambent

Après une période de quelques mois où le kilo de viande se vendait à 50 dirhams dans certaines villes du Maroc, les prix sont repartis à la hausse, avec une augmentation de dix dirhams.

Le prix du poulet poursuit sa tendance haussière et flirte avec les 26 dirhams le kilo, ce qui entraîne le manque d’engouement des consommateurs. La baisse de l’offre est due à la grippe aviaire et à ses répercussions sur la production.

La presse arabophone relève ce lundi « les craintes de l’envolée du prix du poulet », à l’approche du mois de ramadan et la saison estivale, deux périodes connues pour sa forte consommation.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page