Vers une grève des distributeurs de gaz en 2019

Les distributeurs de gaz dans différentes parties du Royaume menacent d’entamer une grève à partir du 1er janvier prochain. Plusieurs raisons poussent les distributeurs de gaz à débrayer pour faire valoir leurs doléances.

L’annonce d’une éventuelle grève nationale repose sur le fait que depuis deux décennies, la marge bénéficiaire n’a pas évaluée d’un iota, d’où cette démarche afin qu’elle soit revue à la hausse.

Celle marge bénéficiaire date de 10 ans et n’a jamais été ajustée malgré l’augmentation du coût de la vie, en particulier le carburant. Les distributeurs réclament également un dialogue avec le gouvernement qu’ils pointent du doigt.

L’association marocaine des distributeurs de gaz au Maroc, indique, dans une correspondance adressée au chef de gouvernement Saâd-Eddine El Othmani, et au ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement Durable, Abdelaziz Rebbah, que les raisons de son intention de faire grève, est aussi une question de patente.

“Depuis des années, le problème de l’inclusion du numéro de patente dans les factures n’a toujours pas été résolu”, peut-on lire. Les petits propriétaires d’épiceries surtout en zone rurale n’affichent pas leur patente ou n’en ont pas. Or, selon la Loi de Finances, il est exigé que dans chaque facture soit reporté le numéro de patente du magasin ce qui cause un grand tort au distributeur. Si cette grève voit le jour, elle aura un impact important sur les familles marocaines qui utilisent le gaz.

M.J.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Kelaât Sraghna: plusieurs blessées dans l’explosion d’une bonbonne de gaz

Trois femmes et une petite fille ont été blessées à divers degrés, ce samedi, après l'explosion d'une bonbonne de gaz à leur domicile, situé à El Kelâa des Sraghna.