Vers la disparition de Maroc Taswiq

L’Office de Commercialisation et d’Exportation ne peut plus poursuivre son activité dans sa forme actuelle. C’est la conclusion du dernier rapport du Haut conseil des comptes.

L’Office de Commercialisation et d’Exportation est un organisme public Marocain créé en 1965 et relevant du Ministère du Commerce Extérieur. « De 1965 à 1986, il détenait le monopole de l’exportation des produits agricoles et agro-industriels comme intervenant unique », peut-on lire sur le site de Maroc Taswiq.

L’office n’aurait pas réussi sa mise à niveau, entamée en 2015, que ce soit au niveau de la structure ou du positionnement. Ce projet stipulait la transformation de l’office en société anonyme et la liquidation des filiales en cessation d’activité.

Le Haut conseil des comptes a également critiqué la dernière opération de départs volontaires menée par l’office. Si d’une part elle a permis de réduire la masse salariale, elle a d’autre part, surtout vidé l’office de ses compétences au niveau des hauts cadres.

L’office n’aurait pas non plus suivi les directives du Haut conseil au sujet du préfinancement des campagnes agricoles sachant qu’il n’arrivait jamais à les récupérer.  D’ailleurs, le montant des prêts en souffrance dépasserait les 300 millions de dirhams à fin 2013. Soit 15 fois le budget annuel de l’office.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page