Ventes de voitures neuves: un bon cru en juillet

Le marché du neuf renoue enfin avec la demande comme l’attestent les dernières statistiques qui font état de 14.377 nouvelles immatriculations en juillet, soit un volume en hausse de 10% par rapport au même mois en 2019. Certaines marques sortent du lot, à l’image d’Opel qui bat son record historique au Maroc.

Après un mois de juin «moyen» (9.651 ventes) et au terme duquel le marché affichait toujours un fort repli (-43,3%), les ventes de voitures neuves sont enfin reparties à la hausse en juillet comme le révèlent les chiffres de l’Aivam (Association des importateurs de véhicules automobiles montés). Surprise : ce dernier s’avère même supérieur 10% de par rapport à juillet 2019, avec 14.377 unités vendues, incluant voitures particulières (VP) et véhicules utilitaires légers (VUL).

C’est bien la preuve que beaucoup de Marocains attendaient les offres promotionnelles de l’été et qu’ils en ont profité. Il est probable aussi qu’une bonne part d’entre eux se sont hâtés pour «sortir» leur nouvelle auto à l’occasion de l’Aïd. Autre explication, les bons chiffres du segment utilitaire, grâce à un retour à la demande en matière de minibus et de fourgons, mais aussi aux performances de la marque DFSK (Groupe Auto Hall) qui conserve son statut de leader des VUL avec plus 1.354 immatriculations à fin juillet.

Du côté des VP, c’est toujours et sans surprise le duo Dacia-Renault qui domine au classement, mais avec une part de marché (PDM) qui s’effrite puisqu’elle n’est désormais que de 41,5% en glissement annuel (contre 43% à fin juin), après s’être considérablement détériorée sur le mois isolé de juillet (36,4%). Qu’a-t-il manqué au duo franco-roumain? Rien, puisque ses ventes de juillet restent élevées. En fait, les 4 ou 5 points de PDM perdus (par Dacia) s’expliquent par la montée en puissance d’autres marques comme Skoda, Kia et surtout Opel.

Troisième au classement, Hyundai réalise un bon mois et préserve une bonne PDM autour de 7%, à l’image de son challenger, Peugeot (4ème) qui profite d’un mix de ventes plus équilibré que le Coréen. Fermant le top-5, Volkswagen signe son meilleur mois de l’année, avec 983 véhicules vendus, dont 80 VUL, segment où il affiche la plus forte croissance (+154%) grâce au succès grandissant du duo Caddy-Crafter.

Dans la seconde moitié du top-10, arrivent respectivement Citroën (6è), Fiat (7è), puis Opel qui crée la surprise et devance Ford (9è) à la 8è place, après avoir signé un volume mensuel record de 750 ventes ! Portée par le succès de ses SUV, mais aussi de la nouvelle Corsa, Opel est l’unique marque du top-10 à progresser avec même une hausse de 23% à fin juillet et une PDM proche des 4% ! Hormis ce grand fait marquant et une performance commerciale ordinaire pour Toyota (10è), le mois de juillet aura aussi permis de constater que le marché des voitures premium se porte très bien. Toujours dominé par Mercedes-Benz, ce segment a vu certains labels surperformer en juillet, à l’image de BMW (277 ventes), Audi (223), Land Rover (183) et surtout Porsche (39).

JALIL BENNANI / Les Inspirations ÉCO

Articles similaires

Suggestions d’articles