Tourisme et hôtellerie : 50 étudiants ivoiriens seront formés au Maroc

Le ministère ivoirien du Tourisme et des Loisirs a organisé, jeudi à Abidjan, une cérémonie à l’honneur de 50 étudiants ivoiriens sélectionnés pour bénéficier, dès le 23 octobre, d’une formation de deux ans au Maroc dans les domaines du tourisme et de l’hôtellerie.

Cette cérémonie, initiée avec l’appui de l’Office de la Formation professionnelle et de la Promotion du travail (OFPPT), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une convention de coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Sélectionnés au terme d’un test d’aptitude au profit de plus d’une centaine de bacheliers ivoiriens de toutes filières des trois dernières sessions, ces 50 bacheliers porteront à 292 le nombre d’étudiants ivoiriens bénéficiant, depuis la rentrée académique 2011-2012, d’une formation au Brevet de technicien spécialisé aux métiers du Tourisme et de l’Hôtellerie au Maroc.

A cette occasion, le directeur de cabinet du ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs, Camille Kouassi, a souligné que ce département tient à impulser la stratégie de développement touristique du pays, dénommée « Sublime Côte d’Ivoire », avec à l’appui un capital humain de qualité.

Bien plus, face aux enjeux colossaux que représente l’activité du tourisme dans sa transversalité, l’officiel ivoirien a exhorté ces 50 « ambassadeurs » de la destination ivoirienne à faire cheviller en eux cette trilogie « Savoir, savoir-faire et savoir-être ».

Même son de cloche chez Marcel Nguettia, président du Fonds de développement touristique (FDT) qui cofinance, pour la partie ivoirienne, cette prise en charge avec la Banque nationale d’investissements (BNI).

Il a invité les étudiants à cultiver l’excellence et à être les porteurs de cette « Sublime Côte d’Ivoire » pour porter le renouveau du développement économique et social de la Côte d’Ivoire.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les mesures prises pour accompagner la reprise de l’activité touristique

La reprise de l'activité touristique est marquée par une mobilisation complète visant à assurer les conditions de santé et de sécurité dans toutes les villes du Royaume, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.