TONIK, une campagne qui va faire du bruit (« sda3 »)

Un clip? Une pub? Un reel insta? Un contenu? Difficile de mettre une étiquette sur la dernière campagne de la marque de biscuits Tonik. Et c’est un peu le but recherché : faire parler de la marque sans nécessairement la cataloguer à un genre ou type de communication.

Développée conjointement par l’agence créative Rapp Maroc et sa consœur digitale Tribal Worldwide pour le compte de Bimo-Mondelez international, cette campagne se veut un manifeste de marque et un recentrage sur une cible plus jeune, plus connectée, plus à même de s’identifier au nouveau positionnement de Tonik.

Ce rajeunissement de l’image de marque obéit à une réalité du marché : « la population marocaine est majoritairement jeune avec une base pyramidale qui se situe autour des 15 ans, il est normal qu’une marque comme Tonik née il y a plus de 30 ans connue surtout auprès des millenials et + cherche à diversifier son audience et cibler une base de growth consumers plus large notamment auprès de la Gen Z » estime Ali El Forkani chef du planning stratégique chez les 2 agences.» 

Il s’agit là de la seconde campagne consécutive développée et déployée par les agences Rapp et Tribal pour le compte de Bimo Maroc : après la belle histoire d’amour racontée par Merendina fin 2020, cette fois le film s’adresse à la jeunesse marocaine sous un angle plus punchy pour vanter les talents et la diversité de celle-ci autour d’un cri de ralliement commun  “Aji bsda3ek” (bring your noise). “Nous avons voulu mettre en adéquation la vérité produit à savoir une gaufrette crunchy comme aucune autre qui fait du bruit quand on la déguste avec la nature même de la jeunesse d’aujourd’hui qui veut faire du bruit et faire entendre ce qu’elle a à dire” nous explique Soumia Abderrafie directrice de clientèle chez Rapp Maroc.

Créativement parlant en quoi consiste la campagne ? “ Il s’agit d’une campagne exclusivement digitale mettant en avant via plusieurs contenus jeunes marocains anonymes mais aussi quelques influenceurs connus comme l’Inkonnu, Salmatoon ou Zoubeir faisant écho auprès de différentes tribes allant du sport, à la mode en passant par la musique ou le gaming” précise Hamza Alami Head of social creativity chez Tribal DDB.

“Mais c’est aussi une musique et un son qui fait du- bruit, composé et produit par Draganov, le morceau a été pensé comme une expérience sonore immersive avec l’utilisation pour la 1ère fois au Maroc de la technologie 8D sound ” ajoute Hamza.

En 72 heures, le film a généré sur Instagram plus de 600.000 vues, plus de 800 partages et 6000 commentaires, le tout en organique. Un beau succès qui n’en est qu’à ses début, gageons que la campagne continuera encore de faire du bruit.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page