Téléphonie mobile: le marché continue sa croissance au Maroc

Selon les derniers chiffres de l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications, l’usage moyen sortant mensuel par abonné mobile a continué à croître en 2016.

Le nombre de minutes mobiles consommées a atteint 113 minutes en moyenne par client et par mois, contre 101 mn durant 2015, soit une hausse de 12%.

Pour le prépayé, cette consommation est passée de 72 mn en 2015 à 77 mn durant 2016 (soit +7%). Quant au postpayé, elle passe de 591 mn/mois à 611 mn/mois. Ainsi, le volume global des minutes sortantes des réseaux mobiles s’établit, durant 2016, à 57,6 milliards de minutes, enregistrant une hausse de 8,2% par rapport à l’année 2015.

Pour les réseaux, fixe et nouvelle génération, l’usage moyen sortant mensuel par abonné a connu une baisse de 2% sur une année, passant de 124 à 122 minutes entre 2015 et 2016. Le trafic voix sortant dans ces réseaux a atteint 3,12 milliards de minutes durant 2016, enregistrant une baisse de 10,7% sur une année.

En raison du recours à d’autres applications et des offres voix et data intéressantes, le nombre des SMS a continué la baisse observée depuis quelques années et s’établit, en 2016, à 8 milliards d’unités, en baisse de 51,6% par rapport à 2015.

Les développements des usages mobiles s’accompagnent par des baisses des prix des communications mobiles. Ainsi, le revenu moyen par minute mobile a enregistré une baisse annuelle de 15% passant de 0,27 DHHT/min à fin 2015 à 0,23 DHHT/min à fin 2016.

Au niveau des réseaux fixe et nouvelle génération, l’ARPM affiche une hausse de 3%, passant de 0,91 DHHT/min à fin 2015 à 0,94 DHHT à fin 2016.

Le revenu mensuel moyen par client Internet mobile s’établit, pour sa part, à 19 DH HT à fin 2016, en hausse de 12% par rapport à 2015. La facture moyenne mensuelle de l’ADSL a atteint 97 DHHT/client en 2016, en hausse de 3% par rapport à 2015.

Quant aux parcs des abonnés, le parc Internet s’est établi à plus 17 millions à fin 2016, affichant un taux de croissance annuelle de 17,9% et réalisant un taux de pénétration de 50,4%. Le parc Internet mobile, qui s’est établi à 15,8 millions d’abonnés à fin 2016, marque une progression annuelle de 18,6%. Celui de l’ADSL enregistre également une croissance annuelle de 8,56% et s’établit à près de 1,23 million d’abonnements en 2016, contre 1,13 million en 2015.

Le parc Internet mobile 4G a atteint, depuis son lancement en juin 2015 et jusqu’au 31 décembre 2016, près de 2,8 millions de clients.

Quant au parc mobile global (voix et Data), et suite à la nouvelle décision de l’ANRT du 21 septembre 2015, précisant de nouvelles modalités de comptabilisation des parcs et les assainissements l’ayant suivi, il s’établit à 41,5 millions d’abonnés à fin 2016, avec un taux de pénétration de 122,6%, et enregistre une baisse de 3,6% par rapport à 2015.

La répartition du parc mobile selon le mode de facturation fait ressortir une croissance annuelle de 11,8% du parc postpayé qui a atteint 2,98 millions abonnés. Le parc des abonnés prépayés s’est établi à 38,53 millions abonnés à fin 2016.

Le parc du fixe (y compris de mobilité restreinte) marque une baisse annuelle de 6,8% et s’établit à 2,07 millions avec un taux de pénétration de 6,12% à fin 2016.

Enfin, le parc de noms de domaine .ma compte 63.586 noms de domaine à fin 2016, enregistrant une augmentation annuelle de 7,52%.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page