Tanger: une délégation chinoise au chantier de la Cité Mohammed VI

Une délégation de l’entreprise chinoise China Construction Communication Compagny (CCCC) a effectué jeudi une visite de terrain au chantier de construction de la Cité Mohammed VI Tanger Tech, située dans la commune de Aouama, dans le sud de Tanger.

Une note d’information publiée sur le site web officiel du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, précise que le président de l’entreprise chinoise Wang Jingchun s’est rendu, jeudi matin aux côtés du président du Conseil de la région, Ilias El Omari, du président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée, Fouad Brini, et de l’équipe technique l’accompagnant au chantier de construction de la Cité Mohammed VI Tanger Tech pour “s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’aménagement de ce grand projet prometteur”.

La délégation chinoise s’était réunie mercredi avec le président et les membres du Conseil de la région, le représentant de la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) et le directeur exécutif de la société d’aménagement Tanger-Tech (SATT).

À rappeler qu’un mémorandum d’entente visant la réalisation et le développement de la Cité Mohammed VI Tanger Tech a été conclu, fin avril à Pékin, à l’occasion du forum “Belt and Road”. Ce protocole d’accord a été signé par Othman Benjelloun en sa qualité de président de la SATT, Liang Qingshan, vice-président de CCCC, et Sun Yao Guo, vice-président de CRBC.

Ce mémorandum vient sceller une volonté commune des trois groupes de réaliser et développer la “Cité Mohammed VI Tanger Tech” en mettant en œuvre tous les moyens nécessaires pour avancer dans la concrétisation des phases du projet en ligne avec la vision stratégique inspirée par les gouvernements des deux pays, avait indiqué un communiqué de la BMCE Bank of Africa.

Le 16 mai, le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret N° 2.19.345, relatif à la création, sur 467,91 hectares, de la zone franche Tanger Tech, partie majeure du projet de la cité Tanger-Tech, qui sera érigée sur une superficie de plus de 2.167 ha.

Ce projet de décret, qui vise à créer la zone franche Tanger Tech en vue de mettre en place un pôle industriel soumis au régime des zones franches, répondra aux attentes et aux exigences des investisseurs industriels marocains et internationaux.

La zone ciblera les entreprises actives dans les secteurs de l’industrie automobile et aéronautique, les énergies renouvelables, l’industrie du cuir et du textile, les industries métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques, outre l’industrie plastique, l’agro-alimentaire, les industries chimiques et semi-chimiques et l’industrie des matériaux de construction.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: des traiteurs dans le collimateur de la police

Des éléments de la police judiciaire ont dans leur viseur plusieurs traiteurs et d'autres propriétaires de salles de fêtes, aux environs de la capitale économiques.