Tamwilcom tient son 3ème Conseil d’administration

Nadia FETTAH, ministre de l’Economie et des Finances, a présidé le mardi 22 mars à Rabat la 3ème réunion du Conseil d’Administration de la Société Nationale de Garantie et du Financement de l’Entreprise (SNGFE), portant le nom de marque TAMWILCOM. Cette séance a été consacrée principalement à l’examen du rapport de gestion et à l’arrêté des comptes au titre de l’exercice 2021.

A l’ouverture de cette réunion, la ministre a rappelé le contexte économique actuel, marqué par une reprise progressive des suites de la pandémie du Covid-19, soulignant à ce propos l’engagement de TAMWILCOM aux côtés des établissements de crédits et d’autres acteurs, pour le soutien des entreprises marocaines ainsi que pour l’accompagnement des stratégies des pouvoirs publics en matière de financement du tissu productif national.  

Nadia FETTAH a en outre salué les résultats positifs enregistrés par TAMWILCOM au cours de l’exercice 2021. « Un essor qui témoigne de la dynamique et de la réactivité de l’institution ainsi que de la pertinence de son offre-produits adaptée aux besoins de financement exprimés par les entreprises marocaines », a-t-elle déclaré.

L’ensemble des engagements consentis par TAMWILCOM (hors produits spécifiques mis en place lors de la crise de la Covid-19) en faveur aussi bien des entreprises que des particuliers  ont ainsi poursuivi un trend haussier au titre de l’exercice 2021, pour atteindre 24,9 Milliards de DH, soit une progression de 35% par rapport à l’exercice précédent, permettant la mobilisation d’un volume de crédits de 43,7 milliards de DH

Au titre de cet exercice, l’activité de la Société en faveur des entreprises a principalement profité aux secteurs du commerce-distribution (30%), suivi, ex-æquo à 23%, par ceux de l’industrie et du BTP.

Notons par ailleurs le bond remarquable des interventions de TAMWILCOM en termes de nombre d’opérations de financement d’entreprises qui ont totalisé plus de 65.400, avec une hausse significative de 90% par rapport à 2020. Ces opérations ont concerné principalement le financement du cycle d’exploitation, l’inclusion financière de la TPE et l’investissement avec un nombre d’opérations respectifs de 20.950, 19.100 et 15.660. L’année 2021 a également été marquée par une forte intervention de TAMWILCOM pour booster le financement de la création d’entreprises avec 9.700 opérations. Le segment du financement de l’innovation n’était pas en reste, avec 168 startups financées en 2021 dans le cadre du Fonds Innov Invest (FII). 

Soulignons enfin que les travaux du Conseil d’administration ont également mis en avant les mesures mises en place récemment pour l’appui au financement des entreprises pour atténuer les effets de la crise sur leur trésorerie, et qui portent sur le relèvement des plafonds de garantie des produits « Damane Atassyir» et «Damane Istitmar» et le rééchelonnement des crédits couverts de la garantie « Damane Oxygène » et « Damane Relance » pour une durée supplémentaire pouvant atteindre trois ans.

INTELAKA : Des réalisations en ligne avec les objectifs 

Bonnes performances également pour les mécanismes d’intervention du programme intégré INTELAKA. Lancé en février 2020 sur Hautes Orientations Royales, le programme INTELAKA est destiné à faciliter l’accès au financement des jeunes porteurs de projets, des auto-entrepreneurs et des TPE aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural.

Au cours de l’exercice 2021, 22.875 crédits ont été accordés, pour un volume d’engagements de plus de 3,8 milliards de DH,  marquant une hausse de 22% par rapport à 2020. Toutes les régions du Royaume ont bénéficié du programme « INTELAKA ». La région de Casablanca-Settat vient en tête avec plus de 26% du volume des crédits garantis, suivie des régions de Rabat-Salé-Kénitra (15%) et Marrakech-Safi (12%).


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page