Sophia Alj fait son entrée dans un classement de Forbes Middle East

Sophia Alj a été mise à l’honneur, par Forbes Middle East, dans le classement 2022 des 30 femmes dirigeantes derrières les marques technologiques au Moyen-Orient, elle est aussi l’unique marocaine figurant dans le classement. 

Arrivant en 8ème position, l’aventure entrepreneuriale de Sophia Alj est qualifiée par Forbes Middle East comme étant un « long fleuve tranquille qui est loin d’être tranquille ». Après avoir créé une première start-up technologique dans la santé (MonDentiste.ma – Boite à outils digitale pour Dentistes), Sophia a co-fondé Chari, avec son mari Ismaël Belkhayat.

L’application est la première centrale d’achats de produits de grande consommation pour les commerces traditionnels de proximité au Maroc, en connectant les détaillants d’Afrique francophone aux entreprises FMCG. La plate-forme était évaluée à 100 millions de dollars après sa dernière extension de cycle de démarrage. En 2022, Chari a acquis Axa Credit, la branche crédit d’Axa Assurance, pour 22 millions de dollars. La start-up vise à financer 200 000 propriétaires de magasins à travers le Maroc, qui peuvent ensuite prêter à leurs consommateurs sur la base d’une analyse du risque de crédit.

Pour cette édition 2022, les experts de Forbes Middle East ont assuré que «les femmes de la région MENA assument de plus en plus des rôles de premier plan au sein des plus grandes entreprises de la région, mais elles créent également leurs propres entreprises prospères en nombre croissant, avec des opérations dans tous les secteurs de l’économie. Certaines de ces entreprises attirent l’attention internationale, certaines façonnant sans doute les secteurs dans lesquels elles opèrent».

La liste de Forbes Middle East de 20 femmes derrière les marques technologiques du Moyen-Orient met en évidence les fondatrices et cofondatrices de certaines des plateformes et applications technologiques les plus performantes de la région. Le classement de cette année met en évidence un groupe diversifié de personnes de 17 nationalités différentes travaillant dans 13 secteurs, dont les entreprises sont principalement basées aux Émirats arabes unis avec 13 entrées, suivies par l’Égypte et l’Arabie saoudite, chacune abritant deux de ces sociétés.

Sanae Raqui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page