Smart City Casablanca: ce qu’il faut retenir

Après 3 premières éditions riches en enseignements, la quatrième édition de Smart City Casablanca ne pouvait s’annoncer que sous les meilleurs auspices… Et ce fut le cas, avec des salles combles, des sessions captivantes et variées et des moments de networking très appréciés. Plébiscitée pour la richesse des thèmes couverts et la qualité des intervenants, cette nouvelle édition s’est caractérisée par une mise en valeur sans précédent de l’innovation et par une forte représentation de l’international.

Honoré par le Haut patronage du roi Mohammed VI, Smart City Casablanca 2019 s’est tenue les 17 et 18 avril 2019 au Hyatt Regency de Casablanca, avec pour thème principal “l’Intelligence Artificielle au service des citoyens”, ou comment l’intelligence artificielle et le numérique peuvent contribuer à améliorer l’action des villes intelligentes ? L’événement a tenu ses promesses et s’est clôturé sur un très beau succès. Avec une fréquentation de plus de 3250 participants qui témoigne du vif intérêt suscité par la manifestation, Smart City Casablanca confirme une fois de plus sa position de plus grand rendez-vous Smart City en Afrique.

Des intervenants de renommée internationale

Théâtre d’une intense programmation où se sont succédé keynote, conférences et ateliers… et à la lumière des discussions de qualité menées par les 85 intervenants et experts de différents horizons, on retiendra de cette 4ème édition les nombreux partages d’expériences, les perspectives enthousiastes et les recommandations qui ne manqueront pas d’inspirer les futures actions qu’entreprendront les responsables-décideurs pour la transformation de Casablanca en ville intelligente. En effet, ces deux journées ont offert aux principaux acteurs du développement urbain l’opportunité de présenter leurs expériences, savoir-faire et points de vue. Parmi ces derniers, on peut citer Mihaela Ulieru, Présidente de l’Impact Institut for Digital Economy qui a animé un remarquable premier keynote traitant des citoyens à l’ère de la 4ème révolution industrielle et de la citoyenneté 4.0 ; Louis A. Zacharilla, Co-fondateur de The Intelligent Community Forum, qui a démontré de façon magistrale comment il été possible de mettre en relation et de favoriser la collaboration entre les différentes communautés intelligentes de par le monde ; ou encore Armand Roland Pierre Beouinde, Maire de Ouagadougou.

Une 4ème édition marquée par l’innovation et des temps de networking très appréciés

Véritable raison d’être du Smart City Casablanca, l’innovation a été particulièrement valorisée cette année. Ceci s’est concrétisé par la mise en place d’un village où 32 start up marocaines ont présenté leurs solutions. Autre action majeure en matière de valorisation de l’innovation, l’opération Open Innovation Lounge organisé en partenariat avec LaFactory By ScreenDy, a permis de faire découvrir ces start up au fort potentiel marché, puis d’en distinguer trois lors d’une session de pitchs devant les donneurs d’ordres et les grandes entreprises présents lors de l’événement. C’est ainsi que Smartone (une Plateforme IoT évolutive et entièrement configurable fournissant des solutions intelligentes clés en main), NoubApp (une application qui permet de gérer les files d’attentes) et QwebTeam (Une solution mobile jouant le rôle d’une carte virtuelle d’assurance de santé facilitant la prise en charge de l’assuré bénéficiaire) se sont vu remettre un prix lors de la cérémonie de clôture de l’évènement. Plus de 200 rendez-vous BtoB entre start up et corporate ont été enregistrés lors de ces deux journées. L’innovation a enfin rayonné lors des conférences à travers un nouveau format de session qui portait sur des retours d’expériences de l’open innovation au service de la Smart City et qui a offert l’occasion à des start up locales de s’exprimer auprès d’intervenants de notoriété avérée.

La coopération internationale était aussi au cœur du Smart City Casablanca.

Le concept de Smart City n’a pas de frontières et à l’instar des trois premières éditions, cette 4ème édition n’a pas dérogé à la règle qui consiste à faire de l’événement un moment privilégié de rencontres et d’échanges. En effet, l’ouverture et la coopération étaient au cœur des relations que Smart City Casablanca noue, développe et renforce avec ses participants nationaux et étrangers. Ce ne sont pas moins de 80 représentants de délégations nationales et étrangères – notamment africaines – qui était présents. Parmi ces dernières, nous pouvons citer: Bangkok ville invitée de l’événement, Ouagadougou, Dakar, Ramallah, Cocody, Shanghai, Nouadhibou, Marseille, Bamako, Ariana, Sfax, Rio de Janeiro, Libreville, Guelmim, Kenitra Agadir, Tetouan, Rabat, Témara, Sale… Cette 4ème édition a enfin et surtout été marqué par un transfert d’expertise qui consiste en un projet d’organisation de Smart City Ouagadougou conclu entre la maire de Ouagadougou et Casablanca Events & Animation.

Le citoyen au centre de l’événement

En complément du congrès, Smart City Casablanca a donné lieu, à travers Smart City Connect – une initiative propre à Casablanca – à un Créathon, pour inviter les acteurs numériques à inventer de nouvelles solutions répondant aux enjeux de la ville inclusive et durable. Le Smart City Connect a également été marqué par l’inauguration de la Caravane Wecasablanca, qui a pris ses quartier places des Nations Unies pour proposer aux Casablancais des activités inédites en première mondiale telles qu’un parcours scénarisé en plan séquence à 360° depuis l’intérieur de l’orchestre Gloria de la Messe du Couronnement de Mozart ou encore un spectacle hors du temps sur lequel s’engagent une jeune danseuse de ballet et un petit robot, pour une chorégraphie ritualisée.

A.K.A.

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles