Royal Air Maroc veut se rapprocher de l’alliance Oneworld

La pression est forte sur Royal Air Maroc (RAM) pour qu’elle rejoigne l’alliance aérienne Oneworld.

La compagnie marocaine a conclu l’an dernier un accord de « code share » avec Qatar Airways (actionnaire à 10% d’IAG, le groupe de British Airways et d’Iberia). « Cet accord est assorti de 10 vols hebdomadaires Casablanca-Doha, ouvrant à la RAM les portes de l’Asie et de la Chine », rapporte le site Tourhebdo. Il ajoute qu’un nouvel indice du rapprochement, réside dans une lettre d’intention récente faisant  part de la volonté du transporteur national  marocain de rejoindre le programme de fidélité Avios d’IAG.

Les vols de Royal Air Maroc permettront alors d’acquérir des Miles qui pourront être dépensés sur les compagnies d’IAG (British Airways, Aer Lingus, Iberia, Vueling…) et de mettre un pied dans l’alliance Oneworld.

Des intérêts en commun
« Pour British Airways et Iberia, un partenariat avec Royal Air Maroc permettrait de renforcer leur présence en Afrique, actuellement modeste par rapport à celle d’Air France-KLM ou de Lufthansa (avec Brussels Airlines et Swiss) », souligne le site.
Il estime que la RAM y trouvera son avantage avec l’accès à un réseau mondial qu’elle ne peut créer seule, malgré l’arrivée récente de Boeing B787 dans sa flotte.

Un temps, l’entrée de la compagnie marocaine avait été envisagée dans Star Alliance, mais elle semble contrée par Egyptair déjà membre. Rejoindre SkyTeam « était également exclu car la desserte africaine de Royal Air Maroc depuis l’Europe via Casablanca est trop concurrente de celle d’Air France », conclut tourhebdo.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page