Résidences Dar Saada entame son plan stratégique 2020 (VIDEO)

Résidences Dar Saada – L’année 2017 a été marquée par un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de dirhams pour 7.217 unités livrées, une augmentation de 66% du dividende et une amélioration du ratio d’endettement à 38%.

7.217 unités livrées :
Résidences Dar Saada a livré 7.217 unités en 2017 pour un chiffre d’affaires de 1.860 millions de dirhams. Ce sont 94% de ces unités qui concernent des unités économiques et de faible valeur immobilière temporaire (FVIT). La société a dégagé un bénéfice net de 330 millions de dirhams, représentant une marge nette de 17,8%, en légère progression par rapport à 2016.

Un endettement net à la baisse :
Residences Dar Saada a réduit son endettement de 2,6 milliards de dirhams en 2016 à 2,4 milliards en 2017. Cette baisse a entraîné une amélioration du taux d’endettement net qui s’établit à 38% en 2017, contre 41% en 2016.

Un dividende en nette hausse de 66% :
La santé financière de Résidences Dar Saada lui a permis de proposer la distribution d’un dividende en nette hausse par rapport à l’exercice 2016. En effet, le dividende proposé pour l’exercice 2017 est de 5,4 DH par action contre 3,26 DH distribués par action en 2016.

Une solidité financière permettant de régler les fournisseurs dans des délais des plus courts de la profession :
Le délai de paiement moyen (hors retenues de garantie) s’établit à seulement 3,5 mois. Cette politique permet aux fournisseurs de la société de tenir leurs engagements en matière de délais de production et de qualité.

Des créances clients moins lourdes :
Toujours maîtrisées, les créances clients s’établissent à 753 millions de dirhams au 31 décembre 2017, soit 4,1 mois du chiffre d’affaires, contre 5 mois en 2016.
Hicham Berrada Sounni, président du conseil d’administration de Résidences Dar Saada, a déclaré à ce propos: « Après plusieurs années de croissance soutenue et saine, notre vision stratégique à l’horizon 2020 repose sur deux piliers, à savoir : le renforcement de l’activité avec un développement pérenne dans le contexte actuel du marché et un meilleur niveau de cash-flow grâce à un investissement stabilisé et un endettement maîtrisé. Cette stratégie se traduira par le maintien de notre leadership sur l’habitat social tout en nous positionnant comme acteur de référence dans le moyen standing au Maroc et, plus largement, en Afrique. Cette stratégie permet également de positionner la société en tant que valeur de rendement. Et ce, en augmentant le niveau de distribution des dividendes rétribuant d’avantage nos actionnaires pour leur confiance. »

Le plan de développement de la société à l’horizon 2020 s’articule autour de deux piliers :

Pilier I : renforcement de l’activité avec l’avènement de nouveaux segments et le lancement des projets en Afrique

Objectif 1 : développement du segment moyen standing :
La société a lancé la construction et la commercialisation de deux projets moyen standing à Tamaris et au centre de Casablanca, totalisant près de 1.600 unités. Elle a également procédé récemment à l’acquisition d’un terrain à Dar Bouazza de 3,7 ha pour y développer un projet dans le segment moyen standing. Ce nouveau segment représentera près de 25% du chiffre d’affaires à partir de 2018.

Objectif 2 : lancement des projets en Afrique :
La société a lancé la première tranche d’un projet de près de 2.000 unités sur une assise foncière de près de 40 ha en Côte d’Ivoire. La contribution au chiffre d’affaires atteindra près de 10 % à partir de 2019.

Pilier II : un meilleur niveau de cash-flow grâce à une maîtrise de l’endettement, la stabilisation de l’investissement et la poursuite de la politique de recouvrement rapide des créances

Objectif 3 : stabilisation de l’investissement :

• Production : au titre de l’exercice 2018, la société prévoit d’achever près de 4.600 unités tous segments confondus. Le niveau de production devrait s’établir autour de 5.500 unités en 2019 et 2020, soit un investissement d’environ 1 milliard de dirhams par an.
• Foncier : la stratégie d’acquisition de foncier de la société continuera de privilégier des actifs sur l’axe Casablanca-Rabat, permettant de développer des projets de qualité à fort potentiel commercial. Il est prévu un budget d’acquisition de l’ordre de 450 millions de dirhams à l’horizon 2020, dont 100 millions déjà engagés en 2018.

Objectif 4 : maîtrise de l’endettement :
La société continuera d’avoir une gestion prudente de son endettement en maintenant un taux d’endettement cible inférieur à 40% à l’horizon 2020.

Objectif 5 :poursuite de l’orientation cash :

• Créances clients : la société a comme objectif de maintenir son poste clients à son niveau historique ne dépassant pas 6 mois de chiffre d’affaires à l’horizon 2020.
• Délais de règlement fournisseurs : dans un secteur où les délais de règlement fournisseurs continuent de représenter une source non conventionnelle de financement de l’activité, Résidences Dar Saada se démarque avec un délai moyen de règlement fournisseurs de 3,5 mois en 2017 et compte poursuivre cette politique qui permet à ses fournisseurs de tenir leurs engagements en matière de délais et de qualité de production.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 262 personnes

A l'occasion de l'anniversaire de la Révolution du roi et du peuple, le roi Mohammed VI, a accordé sa grâce à 262 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume, annonce le ministère de la Justice dans un communiqué.