Renault, Nissan et Mitsubishi Motors annoncent une feuille de route commune

Renault Group, Nissan Motor Co., Ltd. et Mitsubishi  Motors Corporation, les membres de l’une des plus grandes alliances automobiles du monde, annoncent aujourd’hui leurs actions et projets construisant leur avenir commun à horizon 2030, en se concentrant sur la nouvelle chaîne de valeur de la mobilité

Un an et demi après avoir annoncé son nouveau business model de coopération, destiné à renforcer la  compétitivité et la rentabilité des entreprises membres, l’Alliance s’appuie désormais sur des fondations  solides, bénéficie d’un système de gouvernance opérationnelle efficace, ainsi que d’une coopération  stratégique étendue et flexible. 

Dans le prolongement de sa stratégie Leader-Follower définie en mai 2020, chaque technologie est  développée par une équipe leader avec le soutien de l’équipe follower, permettant ainsi à chaque  membre de l’Alliance d’accéder à l’ensemble des technologies clés.  

L’Alliance a défini une feuille de route commune pour 2030 dédiée au véhicule électrique et à la mobilité intelligente et connectée, en partageant les investissements au profit de ses trois  membres et de leurs clients

« Parmi les leaders mondiaux de l’automobile, l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est un modèle  unique qui a fait ses preuves. Depuis vingt-deux ans, nous nous appuyons sur nos cultures et nos forces  respectives pour notre réussite commune », a déclaré Jean-Dominique Senard, Président de l’Alliance.  « Aujourd’hui, l’Alliance accélère le rythme pour engager une révolution de la mobilité et apporter plus  de valeur à ses clients, ses collaborateurs, ses actionnaires et toutes ses parties prenantes. Les trois  entreprises ont défini une feuille de route commune à horizon 2030, en partageant les investissements  dans les futurs projets d’électrification et de connectivité. Des investissements massifs qu’aucune des  trois entreprises ne pourrait réaliser seule. Ensemble, nous faisons la différence pour un nouvel avenir  durable et global : l’Alliance deviendra neutre en carbone d’ici 2050 ».

Agir ensemble pour le succès de tous : la stratégie Leader-Follower

 

Les membres de l’Alliance ont mis au point une méthodologie basée sur la « smart differenciation » qui  définit, pour chaque véhicule, le niveau de partage souhaité, en intégrant plusieurs paramètres de mise  en commun possibles : plateformes, usines, groupes motopropulseurs. Cette démarche est complétée  et renforcée par une approche plus précise en matière de différenciation du design et de la carrosserie.  À titre d’exemple, la plateforme commune pour les segments C et D sera utilisée pour 5 modèles de 3  marques de l’Alliance (Nissan Qashqai et X-Trail, Mitsubishi Outlander, Renault Austral et le prochain  SUV 7 places). 

Pour renforcer ce processus, les membres de l’Alliance augmenteront l’utilisation de plateformes  communes dans les années à venir, passant de 60 % aujourd’hui à plus de 80 % de leurs 90 modèles  en 2026. Cela permettra à chaque entreprise de se concentrer davantage sur les besoins de ses clients,  ses modèles emblématiques et ses marchés clés, tout en étendant à moindre coût les innovations à  l’ensemble de l’Alliance. 

À ce titre, Mitsubishi Motors renforcera sa présence en Europe avec deux nouveaux modèles  dont le Nouveau ASX basé sur des best-sellers de Renault

Cinq plateformes électriques communes : la plus large offre de l’industrie

 

Avec plus de 10 milliards d’euros déjà investis dans le domaine de l’électrification, Renault, Nissan et  Mitsubishi ont été les pionniers du véhicule électrique. Sur les principaux marchés (Europe, Japon,  États-Unis, Chine), 15 usines de l’Alliance produisent déjà des pièces, des moteurs et des batteries  destinés à 10 modèles de véhicules électriques déjà en circulation. Plus d’un million de voitures  électriques ont été vendues à ce jour et 30 milliards de kilomètres parcourus. 

Forte de cette expertise unique, l’Alliance accélère avec un investissement supplémentaire de 23  milliards d’euros sur l’électrification dans les cinq prochaines années pour arriver à 35 nouveaux  modèles de véhicules électriques d’ici à 2030

90 % de ces modèles seront basés sur cinq plateformes communes de véhicules électriques,  couvrant la plupart des marchés des plus grandes régions

  • CMF-AEV, la plateforme la plus abordable du marché, aujourd’hui utilisée pour la nouvelle  Dacia Spring. 
  • KEI-EV, destinée aux véhicules électriques ultra-compacts.  
  • LCV-EV, destinée aux clients professionnels, utilisée pour les Renault Kangoo et Nissan Town  star.  
  • CMF-EV, la plateforme électrique polyvalente sera sur les routes dans quelques semaines pour équiper Nissan Ariya et Renault Mégane E-Tech électrique. La plateforme CMF-EV, avec  ses innovations technologiques et le potentiel offert par sa modularité, est une plateforme de  référence destinée à la nouvelle génération de véhicules électriques pour les partenaires de  l’Alliance. La plateforme a été créée pour intégrer et optimiser tous les éléments propres à une  chaîne de traction 100% électrique accueillant un nouveau moteur haute performance et une  batterie ultra-compacte. D’ici 2030, plus de 15 modèles seront basés sur la plateforme  CMF-EV, avec jusqu’à 1,5 million de voitures produites par an sur cette plateforme. 
  • CMF- BEV, la plateforme électrique compacte la plus compétitive du marché, sera lancée  en 2024. Celle-ci offre jusqu’à 400 km d’autonomie ; ses performances aérodynamiques sont  exceptionnelles, permettant de réduire le coût de 33 % et la consommation électrique de plus  de 10 % par rapport à la Renault ZOE actuelle. Elle équipera 250 000 véhicules par an sous  les marques Renault, Alpine et Nissan. Parmi eux, la Renault R5 et le nouveau véhicule  électrique compact qui remplacera la Nissan Micra. Conçu par Nissan et produite par  Renault, le nouveau modèle sera fabriqué au sein de Renault ElectriCity, le pôle industriel 

électrique du Nord de la France. 

Stratégie batterie commune, innovations de rupture et capacité mondiale de production de  220 GWh : l’offre la plus attractive du marché pour les clients

 

La compétitivité est essentielle et conduit les entreprises membres de l’Alliance à élaborer une stratégie  commune en matière de batteries, notamment à travers la sélection de fournisseurs communs pour  Renault Group et Nissan dans les principaux marchés. 

L’Alliance travaille avec des partenaires communs pour réaliser des économies d’échelle et proposer  des prix abordables, permettant ainsi de réduire le coût des batteries de 50% en 2026 et de 65% en  2028

L’Alliance disposera d’une capacité de production totale de batteries de 220 GWh à travers le  monde d’ici 2030

De plus, l’Alliance partage une vision commune de la technologie ASSB (All Solid-State Battery). Grâce à son expertise approfondie et à son expérience unique en tant que pionnier de la technologie  des batteries, Nissan sera le leader s’agissant des innovations dans le domaine, au bénéfice de tous  les membres de l’Alliance.  

La technologie ASSB permettra de doubler la densité énergétique comparé aux batteries liquides lithium-ion actuelles. Le temps de chargement sera également divisé par trois, ce qui permettra aux  clients d’effectuer des trajets plus longs avec plus de confort. 

D’ici le milieu de l’année 2028, l’objectif est de produire la technologie ASSB en série et, à l’avenir,  de parvenir au même coût que celui des véhicules thermiques pour atteindre 65$/kWh, ce qui accélérera  la transition vers l’électrique au niveau mondial. 

L’Alliance dispose également d’un système de gestion des batteries à la pointe de la technologie.  Contrairement à d’autres acteurs du secteur, l’Alliance a choisi de contrôler 100% de son matériel hardware et de ses softwares, bénéficiant ainsi de données prédictives précieuses, permettant de  surveiller l’état de fonctionnement de la batterie et d’améliorer la technologie. 

L’Alliance travaille avec des partenaires stratégiques pour offrir les meilleures solutions de recharge publique à ses clients. Mobilize Power Solutions fournit aux clients B2B un service  complet de bout en bout comprenant la conception du projet, l’installation, la maintenance et la gestion  d’une infrastructure de recharge optimisée et tous les services connexes pour répondre aux besoins de  leur entreprise. 

L’Alliance a récemment signé un accord avec Ionity, via le fournisseur de services de mobilité  électrique de l’Alliance Plug Surfing, afin de permettre à ses clients d’accéder à des prix préférentiels  au réseau de recharge ultra-rapide de Ionity en Europe.  

Avec plus de dix années d’expérience dans les véhicules électriques, les membres de l’Alliance  disposent de connaissances approfondies qui leur permettent d’avoir une longueur d’avance sur leurs  concurrents s’agissant de la réutilisation des batteries, notamment grâce à des utilisations de seconde  vie, de recyclage et la mise en place de solutions efficaces et durables sur l’ensemble du cycle de vie  des batteries. 

25 millions de voitures connectées au Cloud de l’Alliance d’ici 2026 : la meilleure expérience  digitale pour nos clients

 

La mobilité intelligente et la mobilité connectée sont des domaines de partage de l’innovation essentiels pour l’Alliance. 

Forte de vingt années d’expérience dans le domaine des ADAS (systèmes avancés d’aide à la conduite)  et de la conduite autonome, l’Alliance continue d’améliorer la sécurité, la praticité et le plaisir de la 

conduite dans le monde réel, en proposant des innovations dans le domaine des véhicules intelligents  et des technologies d’aide à la conduite comme, par exemple le système ProPILOT de Nissan qui a  reçu de nombreux prix. 

Grâce au partage des plateformes et de l’électronique, les membres de l’Alliance prévoient que, d’ici  2026, plus de 10 millions de véhicules en circulation sur 45 modèles de l’Alliance seront équipés  de systèmes de conduite autonome.  

Aujourd’hui, 3 millions de véhicules sont déjà connectés au Cloud de l’Alliance avec des flux de données  permanents.  

D’ici 2026, plus de 5 millions de véhicules connectés au Cloud de l’Alliance seront livrés par an,  avec un total de 25 millions de voitures connectées en circulation. L’Alliance sera également le  premier constructeur mondial généraliste proposant l’écosystème Google dans ses voitures

Sous le leadership de Renault, l’Alliance développe une architecture électrique et électronique  centralisée commune faisant converger les applications hardware et software pour offrir un niveau de  performance optimal. 

L’Alliance lancera son premier véhicule défini autour du logiciel – full software defined vehicle – d’ici 2025. Ainsi l’Alliance améliorera la performance de ses voitures Over The Air tout au long de leur  cycle de vie. Cela apportera une plus grande valeur ajoutée aux clients, notamment avec l’intégration  de la voiture dans leur écosystème digital pour leur offrir une expérience personnalisée, proposer de  nouveaux services améliorés et réduire les coûts de maintenance. Cela permettra également  d’augmenter la valeur de revente des véhicules. De plus, ces véhicules pourront interagir avec les objets  connectés, les utilisateurs et l’infrastructure, ouvrant ainsi de nouveaux champs de création de valeur  pour les entreprises de l’Alliance. 

Cette expérience digitale unique de l’Alliance, et le volume de données inédit qu’elle générera,  définit les nouvelles frontières de l’industrie automobile, avec Renault Group, Nissan Motors et  Mitsubishi Motors, à l’avant-garde de cette révolution. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page