Rationalisation des dépenses: les mesures de Benchaâboun

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a indiqué lundi que le budget de l’Etat de 2021 va poursuivre le respect strict de la meilleure gestion des dépenses de fonctionnement pour les limiter aux besoins nécessaires et urgentes, en raison de la conjoncture de crise actuelle.

Mohamed Benchaâboun qui intervenait devant la Commission des finances, afin de présenter l’exécution à mi-parcours du budget 2020 et le cadre général de l’élaboration de la Loi de Finances 2021, a souligné que l’annulation des locations de voitures pour les membres du gouvernement est » l’une des plus importantes mesures visant la rationalisation des dépenses de fonctionnement de l’Administration ».

C’est à un véritable exercice d’équilibrisme que doit se livrer le ministère de l’Economie et des finances dans une conjoncture marquée par une baisse des recettes de l’Etat et une augmentation des fonds requis pour la mise en œuvre de certains projets prioritaires (généralisation de la couverture sociale et relance de l’économie nationale, notamment).

Des coupes seront ainsi opérées pour «les dépenses de déplacements et de voyages à l’intérieur et à l’extérieur du pays, l’hôtellerie, les frais de missions à l’étranger et les dépenses de représentation, de déménagement (70%), tandis que les frais liés à l’entretien et la réparation des voitures et à celles de formation seront réduites 70%.

Une réduction de 50% concernera les frais liés aux études, a encore dit le ministre, soulignant que les appels d’offres relatifs aux études seront conditionnés à l’accord préalable du chef de gouvernement. En outre, une réduction de 30% interviendra pour les frais de carburant, selon Benchaâboun.

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps prévu ce mardi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 20 octobre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.