Rabat: El Othmani donne plus de détails sur le plan de substitution

Le chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani a fait état, ce lundi, d’un plan de substitution de 34 milliards de dirhams (MMDH) d’importations par la production locale, dans l’objectif de renforcer le tissu économique national.

En réponse à une question centrale sur « la politique gouvernementale à la lumière de l’évolution de la situation épidémiologique », lors de la séance mensuelle consacrée aux questions orales adressées au chef du gouvernement sur la politique générale à la Chambre des représentants, El Othmani a indiqué que l’exécutif veille à donner la priorité au produit local, soulignant que le plan de substitution cible des secteurs clefs et qu’une part de la production pourrait être destinée à l’export.

Il a dans ce cadre mis l’accent sur la création d’une première banque de projets tournée vers les secteurs de textile, de transport, des industries mécaniques, métalliques, plastiques, électriques, électroniques, alimentaires, semi-chimiques et bien d’autres, tout en assurant l’accompagnement nécessaire aux entrepreneurs.

Le chef du gouvernement a ensuite souligné l’importance de faire du Royaume une plateforme industrielle décarbonée, en mobilisant une part des énergies renouvelables afin de répondre aux besoins énergétiques du tissu industriel à moindre coût. Le projet de loi de finances 2021, soumis au parlement, apporte une batterie de mesures fiscales, douanières, financières et d’autres visant à relancer l’économie nationale et à promouvoir l’emploi, a-t-il relevé.

A cette occasion, il a présenté les mesures du plan national de la relance économique, parmi lesquelles le soutien de l’effort de l’investissement public qui devait enregistrer un niveau sans précédent dans le budget 2021, atteignant 230 MMDH (soit une hausse de 26% par rapport à l’année 2020).

Aux côtés des priorités sanitaires et économiques, El Othmani a souligné qu’une attention particulière est accordé aux secteurs sociaux et aux besoins des citoyens et le budget de l’éducation devait enregistrer une hausse sans précédent entre 2020 et 2021.

Concernant l’appui au secteur de la santé, le chef du gouvernement a fait savoir que le budget consacré à ce secteur s’élèvera à environ 23 MMDH au titre de l’année 2021, représentant environ 7% du budget général de l’État. Au volet du soutien au système de protection sociale, notamment la généralisation de la couverture sanitaire obligatoire, dans un avenir proche au profit de 22 millions marocains, a-t-il indiqué, affirmant par ailleurs qu’il a été décidé de créer environ 40.000 postes d’emploi publics.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Fonds Mohammed VI pour l’Investissement: sa création approuvée par l’Exécutif

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi par visioconférence sous la présidence du Chef de gouvernement Saad-Eddine El Othmani, a adopté le projet de loi n 76.20 portant création du "Fonds Mohammed VI pour l'Investissement".