Profession Glover: être son propre patron et bien gagner sa vie (VIDEO)

En casques et gilets jaunes, sur leurs motos, on les croise tous les jours dans les artères de nos villes. Les Glovers sont ces « anges » du quotidien qui vous font parvenir vos commandes (livraison de colis, repas, courses…) , quelles qu’elles soient, où que vous soyez et à n’importe quel moment.

Quels types de profils est-ce, comment sont-ils recrutés, et comment s’organisent leurs journées de travail ?

C’est dans le Centre des Glovers que le parcours de ces jeunes à la recherche de travail est trié sur le volet. C’est là où ils déposent leurs candidatures. Les profils sélectionnés sont contactés par groupes de 10 ou 20 personnes pour des entretiens.

Les Glovers reçoivent une session de formation en bonne et due forme. Ils sont formés sur le volet technique pour manipuler l’application Glovo afin de livrer leurs colis sans couacs, sur les bases de la communication en vue d’une satisfaction client optimale, mais ils seront aussi sensibilisés au respect du Code de la route.

Notons que les Glovers ne sont pas des salariés. Il s’agit de jeunes justifiant d’un statut d’auto-entrepreneurs. Une fois franchie l’étape de leur sélection, ceux-ci scellent un partenariat avec la représentation marocaine du groupe présent dans 19 pays. L’intérêt de cette forme de contractualisation ? Ils sont multiples et séduisent de nombreux jeunes de par le monde : les Glovers gèrent leurs horaires eux-mêmes, sont payés par quinzaine via virements bancaires. Et, ils perçoivent une rémunération pouvant atteindre les 7.000DH. Intéressant.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page