Les prix des médicaments vont flamber en 2017

La décision du gouvernement d’augmenter le taux de la TVA sur les médicaments est lourde de conséquences. Elle va toucher de plein fouet ce qui reste encore du pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires.

Encore une mauvaise nouvelle pour les consommateurs marocains de médicaments. En effet, le projet de loi de finances de 2017, prévoit une augmentation de 7% à 10% de la TVA sur les médicaments.

Cette décision a surpris les professionnels, notamment les laboratoires pharmaceutiques, et les a poussés à élaborer une étude comparative sur les dispositions fiscales en vigueur dans six pays tels la France, la Belgique, l’Espagne, le Portugal, la Turquie et l’Arabie saoudite.

Il en ressort que si cette décision est appliquée, elle aura des répercussions négatives sur le marché des médicaments, réduira sensiblement leur consommation et contribuera à une hausse importante de l’utilisation de certains produits prescrits pour des maladies de longue durée qui ne figurent parmi les médicaments taxés.

Il s’agit entre autres des collyres utilisés contre le glaucome, des médicaments utilisés en psychiatrie etc.

Ces augmentations viendront s’ajouter à celles que connaîtront les compléments alimentaires dont la TVA atteindra 20%.

Il semble cependant qu’un désaccord subsiste entre le ministre de la santé et celui des finances à ce sujet. Mais, le gouvernement est attaché à cette décision conforme aux directives du Fonds monétaire international qui insiste sur l’unification des coefficients de la TVA.

Pour rappel, le secteur pharmaceutique génère 600 millions de dirhams d’impôts.

T. J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page