Prix du pétrole: les plus haut jamais enregistrés depuis septembre

Les prix du pétrole étaient stables vendredi en cours d’échanges européens, après avoir atteint la veille des niveaux au plus haut jamais enregistrés depuis septembre dernier.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 63,96 dollars à Londres, en recul de 0,02% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI pour janvier abandonnait 0,29% à 58,41 dollars.

La veille, le Brent et le WTI avaient respectivement gagné 2,5% et 2,8%, retrouvant des niveaux plus vus depuis deux mois.

Les 14 membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires, dont la Russie, se retrouveront lors d’un sommet début décembre à Vienne.

Le président chinois Xi Jinping a affirmé vendredi que la Chine désirait parvenir à un accord commercial préliminaire avec les États-Unis, mais “répliquerait” en cas de nouvelles sanctions américaines

Depuis le début de l’affrontement économique à la mi-2018, le président chinois s’est très rarement exprimé sur le sujet.

k o

Articles similaires

Suggestions d’articles

Prix du pétrole: situation stable, mais attention aux nouvelles taxes de Washington

Les prix du pétrole se stabilisaient mardi au cours des échanges européens, dans un marché digérant l'accord de l'Opep, mais restant prudent à quelques jours de la date limite fixée par Washington avant l'introduction de nouvelles taxes à l'égard de la Chine.