Prix du pétrole : le point sur la situation

Les prix du pétrole retombaient lundi en cours d’échanges européens, après avoir profité la semaine dernière de la réunion de l’Opep et ses alliés qui ont annoncé des baisses de production supplémentaires.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 63,80 dollars à Londres, en baisse de 0,92% par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril américain de WTI pour janvier perdait 0,84% à 58,70 dollars.

La semaine passée, le Brent et le WTI ont respectivement pris 3,1% et 7,3% pour culminer vendredi à 64,88 dollars et 59,85 dollars, des niveaux plus vus depuis septembre.

Cette hausse a été alimentée par la réunion de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, à Vienne, à l’issue de laquelle ils sont parvenus à trouver un accord pour réduire encore leur production d’au moins 500.000 barils par jour afin de soutenir les cours du brut.

A ce nouvel objectif s’ajouteront des baisses “volontaires et supplémentaires” de plusieurs producteurs, le Royaume saoudien en tête.

AK

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les cours du pétrole ont bondi vendredi

Les cours du pétrole ont bondi vendredi alors que les valeurs boursières mondiales ont fléchi et l'or s'est redressé au lendemain de la frappe aérienne américaine à Bagdad, qui a permis d'éliminer le général Qassem Soleimani, chef de la force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique d'Iran.