Prix des actifs immobiliers au Maroc: les derniers chiffres

Les prix des actifs immobiliers ainsi que le nombre de transactions ont enregistré durant le dernier trimestre 2017 des baisses respectives de 1,3% et de 2,4%, selon les derniers chiffres de Bank Al-Maghrib et de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Les prix des biens résidentiels se sont repliés de 1,7% et ceux des terrains de 1,2%, alors que les biens à usage professionnel ont augmenté de 3,4%.

On apprend également que les ventes de biens résidentiels ont régressé de 8,6%, au moment où celles portant sur les terrains et les actifs à usage professionnel ont augmenté de 20,7% et 1,2% respectivement.

En glissement annuel, les prix des actifs immobiliers ont augmenté de 0,9%, avec des bonds de 1,8% pour les terrains et de 4,4% pour les biens à usage professionnel, alors que ceux des biens résidentiels ont connu une stagnation.

Concernant le nombre de transactions, il s’est replié de 11,2%, avec des taux de 13,2% pour le résidentiel, de 2,5% pour le foncier et de 16% pour les biens à usage professionnel, relève la même source.

Durant le dernier trimestre 2017, l’Indice des prix des actifs Immobiliers (IPAI) a affiché des baisses dans la majorité des principales villes, avec des taux allant de 1,1% à Fès à 4,1% à Tanger.

Quant aux transactions, elles ont connu des évolutions divergentes, les hausses les plus importantes ayant concerné les villes de Marrakech et Meknès et les principales baisses ont été observées à Tanger et à Agadir.

Suggestions d’articles

Ramadan: la RAM change ses horaires

A l’occasion de Ramadan, la Royal Air Maroc s’apprête à changer ses horaires suite au retour de l’heure GMT au Maroc.