Prix de l’immobilier: la situation à Rabat, Casa, Marrakech et Tanger

Selon les derniers chiffres de Bank Al Maghrib, pour le 1er trimestre 2019, en glissement trimestriel, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a reculé de 0,7%, recouvrant des replis de 1,1% pour les prix du résidentiel et de 0,4% pour ceux du foncier ainsi qu’une hausse de 0,9% pour ceux des biens à usage professionnel.

Concernant le volume des transactions, il a enregistré une diminution de 12,7% traduisant des baisses de l’ensemble des catégories, avec des taux de 13,4% pour les biens résidentiels, de 12,2% pour les terrains et de 8,5% pour les actifs à usage professionnel.

En glissement annuel, les prix ont connu un repli de 0,2%, reflétant des baisses de 0,3% pour le résidentiel et de 0,5% pour le professionnel, les prix des terrains s’étant accru de 0,3%. Pour ce qui est des transactions, leur nombre a progressé de 1,1%, avec un accroissement de 4,5% pour le résidentiel. En revanche, les ventes des terrains et des biens à usage professionnel ont reculé de 7,4% et de 4% respectivement.

Au premier trimestre de l’année, l’indice des Prix des Actifs Immobiliers (IPAI) a connu des baisses de 0,7% en glissement trimestriel et de 0,2% en comparaison annuelle.

Le nombre de transactions a diminué de 12,7% d’un trimestre à l’autre et a augmenté de 1,1% par rapport au premier trimestre 2018.

Tendance globale par catégorie d’actifs
Résidentiel
En glissement trimestriel, les prix du résidentiel ont diminué de 1,1%, reflétant des baisses de toutes les catégories d’actifs avec des taux de 0,9% pour les appartements, de 1,3% pour les maisons et de 5,1% pour les villas. S’agissant du volume des transactions, il a reculé de 13,4%, résultat des régressions des ventes des appartements de 13%, des maisons de 15,8% et des villas de 21,5%.
En glissement annuel, les actifs se sont dépréciés de 0,3%, en liaison avec les replis des prix de 0,2% pour les appartements et de 1,4% pour les maisons, ceux des villas n’ayant pas connu de variation. Concernant les ventes, elles ont augmenté de 4,5%, avec des accroissements de 4,4% pour les appartements, de 6,6% pour les maisons et de 2,7% pour les villas.

Foncier
D’un trimestre à l’autre, les prix des terrains ont diminué de 0,4% après une hausse de 1,4% un trimestre auparavant. Les transactions ont, quant à elles, régressé de 12,2% après un accroissement de 17,2%.
En glissement annuel, les prix du foncier se sont accrus de 0,3%, alors que le nombre de transactions a connu une baisse de 7,4%.

Professionnel
L’indice des prix des biens à usage professionnel a connu un accroissement de 0,9% d’un trimestre à l’autre, résultat de progressions des prix de 0,1% pour les locaux commerciaux et de 3,6% pour les bureaux.
Le volume des transactions a pour sa part baissé de 8,5%, recouvrant un repli de 11% des ventes des locaux commerciaux et une hausse de 8,2% de celles des bureaux.
En glissement annuel, les prix des biens à usage professionnel ont reculé de 0,5%, avec des baisses de 0,2% pour les locaux commerciaux et de 3,2% pour les bureaux. En ce qui concerne les transactions, elles ont régressé de 4%, en liaison avec la diminution de 6,3% des ventes portant sur les locaux commerciaux, celles des bureaux ayant crû de 11%.

Et les villes ?
Au niveau de Rabat, les prix se sont repliés de 3,3% en glissement trimestriel, avec des baisses de 2,4% pour le résidentiel et de 11,9% pour les terrains. Les transactions ont également diminué de 11,9%, recouvrant des replis des ventes de 14,8% pour le résidentiel et de 22,5% pour les terrains ainsi qu’une hausse de 28,6% pour les biens à usage professionnel.
A Casablanca, les prix ont diminué de 1,6% d’un trimestre à l’autre, incluant des reculs respectifs de 1,4% et de 6,2% pour le résidentiel et le foncier, et une hausse de 3,9% pour les biens à usage professionnel. S’agissant des ventes, elles ont baissé de 6,5% traduisant essentiellement des diminutions de 7,8% pour les biens résidentiels et de 3% pour les actifs à usage professionnel.
A Marrakech, les prix ont augmenté de 1% au premier trimestre 2019, intégrant des appréciations de 0,4% pour les actifs résidentiels et de 1% pour les terrains, ainsi qu’une baisse de 0,5% des prix pour les biens à usage professionnel. En parallèle, les transactions se sont contractées de 34,9%, avec notamment des reculs de 33,3% pour le résidentiel et de 40,4% pour le foncier.
A Tanger, l’indice des prix a reculé de 1,2%, avec essentiellement des diminutions des prix de 2,1% pour les biens résidentiels et de 0,6% pour le foncier. Les ventes se sont également repliées de 21,9%, résultat de baisses de 21,7% pour le résidentiel, de 21,5% pour les terrains et de 25,8% pour les biens à usage professionnel.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page