Présidence de la CGEM: qui sont les nouveaux candidats ?

Représentant une nouvelle génération d’entrepreneurs dont la réussite est liée à une vision moderne de la création d’emploi et de valeur, Chakib Alj et Mehdi Tazi se sont portés candidats respectivement aux postes de président et vice-président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

Un binôme “complémentaire” qui partage une même conviction, que “la refonte de notre modèle économique et social prôné par Sa Majesté, nécessite le développement d’un secteur privé solide et fortement créateur de valeur et d’emplois”, indique la CGEM dans un communiqué parvenu à Le Site info.

“Confrontés aux différents défis économiques, les relever ne peut être possible que si la croissance économique est axée sur un capital marocain valorisé, inclusif et intégré dans les régions”, annoncent les deux candidats.

Opérant dans l’agro-industrie, tourisme et plasturgie, Chakib Alj 54 ans, formé aux Etats Unis dispose d’une grande expertise touchant différents secteurs d’activité, très actif dans les associations professionnelles, il est actuellement président de la Fédération interprofessionnelle des céréales, Président des minotiers du Maroc, et Atijara 2020, employant près de 4000 personnes.

Mehdi Tazi, 44 ans, CEO de Beassur Marsh, est ingénieur de Telecom Paris Sud et possède un MBA de l’INSEAD. Il a occupé les fonctions de PDG de Saham Assurance, de CEO de GA Seguros en Angola, et a été VP de la CGEM en charge des nouveaux relais de croissance.
Son expérience de grands groupes et de l’international lui confère des atouts indéniables en matière de développement de marchés internationaux, et en particulier africains.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le champion Anouar Boukharsa a fait de graves révélations

Le champion marocain de Taekwondo, Anouar Boukharsa, qui avait quitté le Maroc pour rejoindre clandestinement l’Espagne, a fait des révélations gravissimes.