Pourquoi Lagarde doit “provisoirement” quitter le FMI

Nominée mardi pour la présidence de la Banque Centrale Européenne (BCE), la Française Christine Lagarde s’est dite “très honorée d’avoir été nominée pour la présidence” de cette institution et indiqué qu’elle quitterait “provisoirement” ses fonctions de directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

“Je suis très honorée d’avoir été nominée pour la Présidence de la Banque centrale européenne”, a déclaré Lagarde dans un communiqué rendu public par le FMI.

“Au vu de ce qui précède, et en consultation avec le Comité d’éthique du Conseil d’administration du FMI, j’ai décidé de quitter provisoirement mes fonctions de directrice générale du Fonds monétaire international durant la période de nomination”, a-t-elle ajouté.

Outre Lagarde, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne ont décidé mardi, par ailleurs, de proposer la candidature d’Ursula Von der Leyen à la présidence de la Commission et choisi Charles Michel comme président du Conseil et Josep Borrell comme Haut représentant aux Affaires étrangères, a annoncé le président du Conseil, Donald Tusk.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Lutte anticorruption: la directrice du FMI félicite le Maroc

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a félicité le Maroc pour ses efforts en matière de lutte contre la corruption.