Plus de 800 décideurs vont parler « affaires » à Skhirat

Le Maroc sera les 21 et 22 octobre prochains, le phare du développement économique en Afrique en accueillant les Rencontres Africa, la manifestation BtoB de référence en Afrique.

Cette année, ce sont entre 800 et 1000 décideurs en provenance de France et de 24 pays d’Afrique qui viendront à la rencontre des entreprises marocaines pour échanger, se rencontrer et faire des affaires ensemble. L’événement se déroulera entre Casablanca et Rabat, à Skhirat au Palais des Congrès Mohammed VI.

Près de 2000 rendez-vous d’affaires seront organisés avec l’aide d’une solution web innovante, facilitant les rencontres entre participant.
« Pour cette 4ème édition, le Maroc s’est imposé comme une évidence, et grâce à la collaboration de l’AMDIE, qui est co-pilote de la manifestation, nous allons réaliser une édition exceptionnelle », explique Marc Hoffmeister, le commissaire général des Rencontres Africa.

« Je crois beaucoup à la coopération entre entreprises européennes et marocaines pour répondre aux besoins immenses de l’Afrique », reprend le commissaire général. « Elles sont la plupart du temps complémentaires, à la fois dans leur offre et dans leurs approches. Il faut que l’on apprenne à mieux travailler ensemble ».

Cette année, la programmation de la manifestation a été conçue sous un angle sectoriel, en proposant des conférences et tables rondes sur la santé, la ville durable et les infrastructures en Afrique, l’agroalimentaire et l’agriculture et enfin l’industrie et le digital.

De nombreuses personnalités seront présentes. Les Rencontres Africa seront inaugurée le lundi 21 matin par Moulay Hafid ELALAMY, Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique en présence de Salah Eddine MEZOUAR, Président de la CGEM, d’Hélène LE GALL, la nouvelle Ambassadrice de France au Maroc et de nombreuses personnalités.

« Nous avons également travaillé sur les grandes problématiques pour le business en Afrique et particulièrement sur le financement, le partenariat public privé … qui sont aussi le nerf de la guerre pour capter des contrats. L’Afrique a des besoins importants qu’il faut travailler en mode projet. Par exemple, grâce au partenariat avec l’Association internationale des Régions Francophones des décideurs de collectivités d’une dizaine de pays en Afrique viendront présenter leurs projets aux acteurs économiques afin de pouvoir les réaliser ».
Ce sont donc des éléments très concrets qui seront mis en avant sur la manifestation qui se poursuivra les 24 et 25 octobre au Sénégal pour une 2ème session à la rencontre des entreprises sénégalaises et d’autres entreprises africaines.
L’ASMEX, l’AMDIE et la CGEM conduiront la délégation marocaine où plus de 50 entreprises sont attendues et disposeront d’un pavillon sur place à Dakar.

Pour participer à la manifestation et bénéficier des rendez-vous business il est nécessaire de s’inscrire, sur le site internet de la manifestation www.rencontresafrica.org, les entreprises marocaines bénéficient d’un ticket modérateur important de plus de 60% du prix d’entrée.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: le taux de réussite au Bac 2020 est de…

Un total de 196.664 candidats scolarisés de l'enseignement public et privé ont passé avec succès la session ordinaire de juillet de l'examen national unifié du baccalauréat, soit un taux de réussite de 63,08%, contre 65,55% en 2019