Plan Maroc Vert: Aziz Akhannouch en visite de terrain à Berkane

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a effectué, mercredi 14 novembre, une visite de terrain dans la province de Berkane pour s’enquérir de l’état d’avancement de certains programmes et projets de développement agricoles lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV).

Akhannouch était accompagné lors de cette visite, qui a pour objectifs également de consolider les résultats obtenus et d’accélérer la mise en œuvre des projets en cours, du gouverneur de la province de Berkane, Mohamed Ali Habouha, du président de la Chambre régionale d’agriculture de l’Oriental, Mimoun Aoussar, et d’une importante délégation de responsables du ministère.

Dans la commune de Bouhria, le ministre a suivi des explications sur le programme de développement de la filière de l’amandier dans la région de l’Oriental, qui englobe 57 projets couvrant une superficie de 28.700 hectares sur la période 2010-2021 pour un coût global de 561 millions de dirhams (MDH) au profit de 12.350 bénéficiaires. Ledit programme comprend, outre la plantation d’amandier, la mise en place de quatre unités de valorisation d’une capacité de 31 T/jour, et la création et l’équipement de 32 points d’eau pour l’irrigation. Il devrait permettre d’atteindre une production de 35.500 tonnes à l’horizon 2020 sur une superficie de 51.000 hectares.

Au niveau du même site, Akhannouch a lancé le programme de lutte contre le scolyte des amandiers, insecte qui parasite les arbres et peut causer des dommages importants. Les superficies atteintes avoisinent les 1.200 hectares. Le programme d’urgence comporte la délimitation des périmètres atteints, la sensibilisation des agriculteurs aux opérations de lutte ainsi que l’arrachage des arbres infestés et le brûlage du bois mort.

Le ministre a ensuite visité un chantier d’ouverture d’une piste rurale au niveau de la commune de Tafoughalt. Longue de de 10 km, cette piste qui a nécessité un investissement global de 8,4 MDH intervient dans le cadre du programme de reconversion des céréales en olivier sur une superficie de 200 Ha. Il a pris connaissance, par la même occasion, des réalisations accomplies dans le cadre du programme d’aménagement des pistes rurales et agricoles à l’échelle de la région de l’Oriental pour la période 2015-2018. Ce programme a permis la réalisation de 80 km de pistes rurales pour un investissement de 35,9 millions de dirhams alors que 62 km de pistes agricoles ont été réalisées au niveau du périmètre irrigué entre 2017 et 2018. Des explications ont été aussi fournies à Akhannouch sur le programme 2019-2021 qui va mobiliser un investissement prévisionnel de 121 millions de dirhams.

Le ministre a par ailleurs pris connaissance de l’état d’avancement des projets agricoles de la zone d’action de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole de la Moulouya (ORMVAM) dans le cadre du plan d’action régional, et des projets prévus pour la période restante 2018-2020, répartis principalement entre pilier II, programmes d’économie et de gestion de l’eau d’irrigation, aménagement de points d’eau et de pistes rurales et agricoles pour un investissement global de 776 MDH à l’horizon 2020.

Au niveau de l’Agropole de Berkane, le ministre a visité des unités industrielles nouvellement installées, notamment la nouvelle unité intégrée de technologie des semences de la SONACOS, la nouvelle station de conditionnement des agrumes et autres fruits, et l’unité ‘’Colaimo’’ spécialisée dans la fabrication des aliments pour bétails. D’un montant d’investissement de 260 millions de dirhams, la station de conditionnement des agrumes est installée sur une superficie de 50.000 m2 dont 24.000 m2 couverts. Elle compte une unité frigorifique et de déverdissage et dispose d’une capacité annuelle de traitement d’agrumes de 60.000 tonnes. Cette structure générera à terme l’emploi direct de 450 personnes.

Le projet d’aménagement de l’Agropole de Berkane, lancé en 2011 pour un coût global de 361 millions de dirhams, s’étale sur une superficie totale de 102 ha dont 6.8 ha destiné au Qualipole. Le projet, en cours de commercialisation, vise l’amélioration de la productivité des filières phares de la région et une meilleure valorisation de la production agricole à travers l’agro-industrie. Il permettra également de faire profiter la région d’une grande part de la valeur ajoutée du secteur agricole et mettra à la disposition des agriculteurs un guichet unique où tous les moyens, services et compétences sont concentrés.

S.L. avec MAP

Suggestions d’articles

Après la décision du Maroc, des pays expriment leur intérêt pour la CAN 2019

Le Maroc a annoncé qu'il ne se portera pas candidat à l'organisation de la CAN 2019.