Placements en devises: les derniers indicateurs

L’encours des placements en devises des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) a augmenté à 4,93 milliards de dirhams (MMDH) en 2018, soit 1,14% de l’actif net global, selon l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).

Ces placements sont, en grande partie réalisés dans des titres de dette marocaine libellés en devises, fait savoir l’AMMC dans son rapport annuel. Ces derniers constituent 76,51% des placements réalisés et sont répartis entre des investissements en titres de dette souveraine, soit 50,89% des encours, et des investissements en titres de dette émis par des émetteurs marocains (25,42% des encours), précise la même source.

Le rapport fait aussi ressortir que les autres placements réalisés par les OPCVM à l’étranger ont été effectués principalement en titres d’Organismes de placements collectifs (23,09% des encours), tandis que les titres de capital ne représentent que 0,41% des placements en devises.

D’autre part, le nombre d’investisseurs en parts ou actions d’OPCVM s’est établi, à fin 2018, à 18.949, soit à un niveau similaire à celui de l’année précédente, indique l’AMMC, notant que l’actif net géré par les OPCVM est détenu majoritairement par les entreprises financières avec une part de 75,44%. Les principaux investisseurs de cette catégorie sont les compagnies d’assurances et organismes de prévoyance et de retraite qui détiennent 46,51% de l’actif net et les établissements bancaires dont la part est de 16,4%, ajoute l’Autorité, relevant que le reliquat, soit 24,56% de l’actif net, est détenu par les entreprises non financières (16,89%), les personnes physiques résidentes (7,02%) et les personnes physiques et morales non résidentes (0,65%).

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les devises étrangères vs le Dirham (Cours de change)

Voici les cours des billets de banque étrangers établis par Bank Al-Maghrib pour la journée du mardi 21 janvier 2020