Peugeot 3008: On l’a testé et on vous dit tout (VIDEO)

L’importateur et distributeur de la marque Peugeot (Sopriam) lance la version restylée de son SUV phare, le 3008.

La principale évolution extérieure est perceptible au niveau de la face avant où l’on perçoit une calandre sans cadre et des projecteurs redessinés dotés des fameux feux de jour verticaux en forme de crocs. À l’arrière, la signature lumineuse évolue subtilement à travers des blocs de feux au graphisme plus travaillé et des clignotant à défilement séquentiel.

Dans l’habitacle, le 3008 mise toujours sur son poste de conduite i-Cockpit, qui offre une expérience de conduite unique sur le marché. Sur une dalle de 12,3 pouces, l’instrumentation 100% numérique se dote d’une nouvelle technologie d’affichage dite «Normally Black» et permettant «une lisibilité améliorée et des contrastes supérieures», indique le constructeur dans un communiqué. De 8’’ en finition de base (Active) à 10’’ dès le second niveau (Allure), l’écran tactile de la console centrale intègre la fonction mirroring pour Smartphone et une GPS avec cartographie du Maroc.

Les ambiances et garnissages intérieurs évoluent traduisant une réelle montée en gamme du 3008. Ainsi, la finition GT s’habille d’une sellerie cuir/Alcantara, tandis qu’une exécution GT Black Pack, nouvellement proposée, se pare d’un somptueux cuir Nappa de couleur pourpre. L’équipement a été enrichi d’une finition à l’autre avec dès le premier niveau : la clim’ auto bizone, les phares à LED avec feux de jours à LED verticaux, des jantes alu’ de 17’’, le radar de recul, l’interface multimédia Bluetooth sur écran tactile de 8’’, le régulateur de vitesse, le démarrage mains-libres, l’allumage auto des feux, le capteur de pluie et 8 airbags, dont des rideaux. En haut du tableau, les finitions GT et GT Black Pack ne se refusent rien : hayon mains-libres, toit ouvrant, sièges avant à réglages électriques et fonction massage et même alerte de dérive avec correction de trajectoire (conduite semi-autonome de niveau 2).

Mécaniquement et en attendant l’arrivée de motorisations hybrides rechargeables (dans quelques mois), le 3008 ne jure que par le diesel, dont une nouvelle version : la 1.5 BlueHDI de 130 ch (6 CV fiscaux), accouplée à une boite manuelle à 6 vitesses et assurant un joli ticket d’entrée. Le reste des finitions s’anime du 2.0 l HDI de 150 et 180 ch qui, lui, est strictement associé à une boite automatique à 8 rapports.

Fort de toutes ses caractéristiques, le 3008 restylé entend reconquérir des parts de marché et retrouver une place sur le podium des ventes dans sa catégorie. Enfin, ses prix allant de 275.900 à 399.900 DH sont largement justifiés par sa montée en gamme, en termes de raffinement, d’équipement et de technologies embarquées.

Jalil Bennani

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page