Pétrole: l’Opep prolonge ses coupes drastiques de production

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés sont convenus samedi de prolonger en juillet la réduction historique de production à laquelle ils s’astreignent depuis le 1er mai, alors que la demande en pétrole subit toujours les conséquences économiques du Covid-19.

« Tous les pays participants ont accepté la possibilité de prolonger d’un mois supplémentaire la première phase des ajustements de la production de mai et juin », a indiqué l’organisation dans un communiqué à l’issue de deux rounds de négociations par visioconférence.

Face à la chute brutale de la demande et des prix du brut, les membres du cartel et leurs partenaires s’étaient engagés le 12 avril à une réduction historique de leur production de 9,7 millions de barils par jour (mbj) pour les mois de mai et juin, qui devait passer à 7,7 mbj à compter du 1er juillet et jusqu’à décembre, puis à 5,8 mbj de janvier 2021 à avril 2022.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le pétrole chute, plombé par les craintes sur la demande

Les prix du pétrole baissaient mardi, particulièrement le baril de WTI qui cédait plus de 6% à New York à cause des inquiétudes sur le niveau de la demande d'or noir.