Palm Indus annonce sa joint-venture avec un équipementier espagnol

Palm Indus, la holding industrielle du groupe Palmeraie Industries & Services a annoncé la signature d’un contrat de joint-venture avec l’équipementier Jobelsa – groupe espagnol créé depuis plus de 50 ans et leader dans le domaine du revêtement d’intérieur et de l’assemblage de sièges de véhicules automobiles.

L’accord a été signé le 6 juillet par Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, Saad Berrada SOUNNI, Président de Palmeraie Industries et Services et José Beltran, Président du Groupe Jobelsa.

Dans un premier temps, l’accord mobilisera un montant d’investissement de 240 millions de dirhams. La première phase de collaboration sera déployée au sein d’une usine de 15.000 m² située dans le complexe industriel de Palm Indus à Dar Bouazza et permettra la création de 1 320 emplois directs.

« Ce développement s’inscrit dans la mise en œuvre de la stratégie du secteur automobile mise en place par le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, à travers le Plan d’Accélération Industriel 2014 – 2020. Palm Indus est en effet un opérateur national qui, dans sa maîtrise des exigences du secteur automobile développées par sa filiale Dolidol, reconfirme, à travers ce nouveau partenariat sa stratégie et sa volonté d’y poursuivre son développement afin de tirer pleinement profit de son potentiel de croissance au Maroc », nous explique Jalil Skali Directeur Général de Palm Indus, pôle industriel du groupe Palmeraie Industries & Services.

Jobelsa Automotive, la nouvelle filiale issue de cette joint-venture vise ainsi, dans une première étape, à répondre à la forte demande des constructeurs automobiles européens pour la production de coiffes de sièges « made in Morocco ».

Les contrats d’ores et déjà signés avec les constructeurs automobiles européens et les perspectives de croissance devraient permettre d’atteindre un chiffre d’affaires à l’export de 100 millions d’euros à horizon 2020. Cette nouvelle entité sera ainsi en mesure d’apporter une forte valeur ajoutée aux constructeurs européens notamment grâce à sa compétitivité et à un centre de design et de recherche & développement doté des moyens les plus évolués, mais aussi grâce à son potentiel d’intégration locale, au sein même du complexe industriel de Palm Indus à Dar Bouazza.

Dans une seconde étape, et dans une démarche d’intégration d’amont vers l’aval des activités mousses automobiles, Palm Indus vise à la fabrication de sièges complets, d’appui-têtes, de revêtements intérieurs de véhicules et de tableaux de bords en partenariat avec des constructeurs et des équipementiers automobiles locaux.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page