Othmane Benjelloun aurait vendu SDTM à Barid Al Maghrib trois fois son prix

L’acquisition de la SDTM (société spécialisée dans le transport de marchandises) par Barid Al Maghrib a été entachée de plusieurs irrégularités.

Selon des sources du quotidien arabophone Al Akhbar, lors de son acquisition en 2013, Barid Al Maghrib a justifié son achat de la SDTM par sa volonté de développer son activité de messagerie. La même source certifie que le deal a été conclu à trois fois la valeur réelle de l’entreprise, alors que la SDTM appartenait au groupe de Othmane Benjelloun. La dite société vivait une situation financière délicate puisqu’elle était incapable de répondre à ses obligations vis à vis de ses partenaires.
La même source précise que l’intervention de Amine Benjelloun Touimi, PDG de Barid Al Maghrib et frère d’Ibrahim Benjelloun Touimi, directeur général de la BMCE BANK, a été une véritable « bouée de sauvetage pour le groupe » du magnat de la finance Othmane Benjelloun. Ce dernier s’est donc défait  d’une société qui courait tout droit vers la faillite. Il est même allé plus loin en concluant l’affaire à 10 milliards de centimes,  alors que la SDTM n’a été évaluée qu’à 4 milliards de centimes.
Pour sa part, Barid Al Maghrib a déclaré que l’opération a été réalisée en toute transparence et selon les dispositions  de la loi 89- 39 réglementant les organismes publics. L’acquisition de la SDTM fait partie de la stratégie de développement extérieur de Barid Al Maghrib et lui a permis de réaliser une importante valeur ajoutée grâce à la synergie entre les deux entités.

La photo d’Achraf Hakimi avec sa mère fait réagir la FIFA






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page